Carrefour étrenne des camions au biométhane produit avec ses déchets | SmartPlanet.fr

Carrefour étrenne des camions au biométhane produit avec ses déchets

Par la rédaction | 14 novembre 2012 | 0 commentaire

Le carburant des trois camions testés en région lilloise est produit à partir de déchets des hypermarchés du groupe de distribution qu’ils desserviront.

Carrefour annonce qu’il s’apprête à tester trois camions roulant au gaz naturel véhicule (GNV) issu du recyclage des biodéchets de ses hypermarchés. L’opération est menée en partenariat avec GNVert (groupe GDF Suez), le transporteur Perrenot et le constructeur Iveco.

Le test, mené dans la région de Lille, portera sur les livraisons d’une dizaine d’hypermarchés Carrefour. Les biodéchets (fruits et légumes, végétaux, pâtisseries, déchets de viande…) des hypermarchés concernés sont récupérés, puis traités dans une usine de méthanisation. Le biogaz produit est ensuite transformé en biométhane carburant. Il est ensuite distribué dans l’une des stations GNVert et utilisé pour alimenter les véhicules de livraison de marchandises dans les magasins Carrefour.

Le groupe de distribution met en avant comme bénéfices de l’expérience:

o « L’absence d’émission de particules fines, répondant à des enjeux de santé publique
o La réduction de l’impact environnemental des livraisons des magasins Carrefour (bilan carbone neutre et réduction des émissions polluantes)
o La diminution de moitié des nuisances sonores du camion pour le confort des riverains
o Une expérimentation concrète de l’autosuffisance énergétique pour les livraisons de magasins (c’est le cas pour les hypermarchés concernés par ce test). »

L’essai commencera « dès la publication du décret modificatif qui le permettra », sans doute avant la fin de l’année, a précisé l’entreprise à l’AFP.

Les camions roulant au biométhane carburant ont une autonomie de près de 400 km, indique Carrefour, « ce qui permet de couvrir les besoins d’une tournée quotidienne. Un premier bilan est prévu quelques mois plus tard afin d’envisager un déploiement plus complet du dispositif. »

Le biométhane carburant est une version totalement décarbonée du GNV, souligne l’entreprise, qui « permet de réduire de 90% les émissions d’oxyde d’azote (NOx) par rapport à un carburant classique (…) Appelé aussi BioGNV, le biométhane carburant est produit à partir de la méthanisation de déchets urbains industriels ou agricoles. Ce gaz 100% renouvelable est chimiquement strictement identique au méthane (CH4). Outre le fait qu’il ne nécessite aucune adaptation, ni des véhicules ni des infrastructures de distribution, il bénéficie surtout de l’ensemble des atouts environnementaux du GNV. Il profite aussi d’un bilan GES (Gaz à Effet de Serre) stimulé par son origine renouvelable. »

En octobre 2011, une autre expérimentation avait été annoncée en matière de logistique, le test par Carrefour d’un camion électrique de 16 tonnes, fabriqué par Renault Trucks et utilisé en région lyonnaise pour desservir huit magasins, pendant toute l’année 2012.

À lire aussi

Biocarburant: une station-service accolée à une usine en Lorraine – 24 octobre 2012

Une centaine de magasins Franprix approvisionnés en bateau par la Marne et la Seine – 1er octobre 2012

Méthanisation: Séchilienne Sidec devient actionnaire majoritaire de Methaneo – 21 mai 2012

Carrefour va tester le plus gros camion électrique du monde – 25 octobre 2011

La SNCF lance Distripolis pour des livraisons en ville moins polluantes - 28 juin 2011

Transports et logistique, les camions veulent passer au vert – 31 mars 2011

Mots-clefs :, , , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite