Christophe de Margerie, PDG de Total: plus d’un siècle de ressources avec les huiles et gaz de schiste | SmartPlanet.fr

Christophe de Margerie, PDG de Total: plus d’un siècle de ressources avec les huiles et gaz de schiste

Par la rédaction | 10 janvier 2013 | 0 commentaire

Revue de web: le patron du groupe pétrolier estime qu’il n’existe pas à moyen terme d’alternative à la fracturation hydraulique. Il juge que la « bulle solaire » mettra un à deux ans à se résorber et affiche son scepticisme sur la remise en cause du diesel.

Christophe de Margerie, PDG de Total, est interviewé dans Le Monde de ce soir, un grand entretien dans lequel il expose ses positions sur les questions énergétiques, les résultats et les projets de son entreprise. En voici quelques extraits:

La fracturation hydraulique, sans alternative actuellement

« Nous suivons de près les travaux sur l’efficacité d’un liquide de fracturation autre que l’eau, sur les pistes qui pourraient émerger pour une fracturation sans liquide – puisque par ‘hydraulique’, la loi entend tout ce qui est liquide –, sur l’utilisation d’additifs biodégradables. Les techniques de fracturation hydraulique vont continuer à évoluer, mais pour le moment, il n’y a pas d’alternative. La piste de la fracturation de la roche par arc électrique sur laquelle nous travaillons avec l’Université de Pau n’est pas concluante. En tout état de cause, les chances qu’un travail conceptuel de laboratoire se transforme en technique réellement utilisable sont faibles. Il faut compter entre dix et vingt ans pour développer une technologie de rupture. »

Pic pétrolier, plus d’actualité

« Le peak oil [NDLR: moment où la production pétrolière plafonne puis décroit] n’est plus vraiment d’actualité. Des découvertes et le développement de nouvelles technologies ont permis d’accroître les ressources pétrolières dont le monde dispose sur le long terme. Grâce en particulier aux huiles et gaz de schiste. Concernant le pétrole, nous estimons que nous disposions de plus de cent ans de ressources sur la base de la consommation actuelle. Et plus de cent trente ans pour le gaz. »

(pour une analyse contradictoire, lire le très documenté blog Oil Man, de Matthieu Auzanneau, qui consacre un dossier au peak oil)

L’énergie solaire, une bulle à résorber

« En attendant que le marché se rétablisse, il n’est plus question de nouvel investissement [NDLR: comme celui de 2011 dans SunPower]. Quand la ‘bulle solaire’ créée par la surcapacité mondiale de production se résorbera-t-elle? Les plus optimistes disent début 2014, les moins fin 2014… »

Dangers du diesel? « Nous n’avons pas tous les éléments »

« Quant aux dangers du diesel pour la santé, nous n’avons pas encore tous les éléments d’expertise pour prendre une position. Si c’est un poison mortel, ce que nous ne pensons pas, alors il faudrait l’arrêter. Il est tout de même paradoxal de voir que ce sont les mêmes qui ont autrefois défendu le diesel, comme plus propre que l’essence, qui l’attaquent maintenant… »

Source: Christophe de Margerie : « Le changement climatique, c’est sérieux » – Le Monde

À lire aussi

Politique énergétique, gaz de schiste, renouvelables: commentaires de Batho et de Montebourg – 18 septembre 2012

Études de la Commission européenne sur les gaz de schiste: risques élevés pour l’environnement – 12 septembre 2012

Total pousse le solaire chez ses salariés – 22 mai 2012

Solaire, biocarburants, batteries: Total investit dans les énergies du futur – 27 mars 2012

Total investit dans le gaz de schiste aux États-Unis - 4 janvier 2012

Épuisement du pétrole: pour Shell, il faudra quatre Arabies saoudites de plus en dix ans – 26 septembre 2011

Mots-clefs :, , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite