Énergie hydrolienne: Alstom a bouclé l’achat de TGL | SmartPlanet.fr

Énergie hydrolienne: Alstom a bouclé l’achat de TGL

Par la rédaction | 30 janvier 2013 | 0 commentaire

Le groupe français a acheté à Rolls-Royce Tidal Generation Limited, et annonce l’installation réussie d’une turbine marémotrice de 1 MW au large de l’Écosse.

Alstom annonce ce mercredi avoir finalisé auprès de Rolls Royce Plc l’acquisition de sa filiale à 100% Tidal Generation Limited (TGL), spécialisée dans la conception et la fabrication de turbines pour courants de marée.

Annoncé en septembre 2012, ce projet d’acquisition, indique le groupe français, était suspendu à des étapes techniques importantes, notamment l’installation d’une turbine marémotrice de 1 MW à l’European Marine Energy Centre (EMEC), site de test hydrolien situé au large de l’archipel des Orcades (Orkney en anglais), en Écosse.

TGL, désormais rebaptisée Alstom, a installé en mer avec succès le 24 janvier 2013 sa turbine marémotrice de 1 MW en utilisant le support tripode qui avait servi précédemment pour les tests d’une turbine de 500kW.

Cette turbine marémotrice de 1 MW sera expérimentée au large de l’archipel des Orcades pendant dix-huit mois. Le projet s’inscrit dans le cadre du consortium ReDAPT (Reliable Data Acquisition Platform for Tidal) mis en œuvre et cofondé par le Energy Technologies Institute (ETI, un partenariat public-privé entre BP, Caterpillar, EDF, E.ON, Rolls-Royce et Shell et le gouvernement anglais)

L’étape suivante portera sur l’installation de fermes pilotes avant la mise en production commerciale.

Avec un diamètre de rotor de 18m, une nacelle de vingt-deux mètres de long et un poids de 150 tonnes, la turbine marémotrice est équipée de trois pales orientables. Cette turbine flotte, ce qui permet de la remorquer facilement vers et depuis le site d’exploitation. Les coûts d’installation et de maintenance sont ainsi réduits, puisqu’il n’est pas nécessaire d’utiliser des navires et des plongeurs spécialisés. Cela permet également de réduire le temps d’installation ou d’enlèvement de la turbine.

L’unité, immergée par 40 mètres de fond, pivote selon un angle optimal pour faire face aux courants de marée et obtenir ainsi un rendement énergétique maximal.

À lire aussi

Alliance Alstom et Capgemini pour les smart grids – 29 janvier 2013

Énergies renouvelables: Obama, EDF éolien en Pologne, éCO2mix enrichi, hydrolienne coulée – 9 janvier 2013

Hydroliennes: Alstom va acheter TGL à Rolls-Royce – 25 septembre 2012

Énergie des vagues: AW-Energy mène un essai au Portugal – 3 septembre 2012

GDF Suez ambitieux dans l’hydrolien en France – 21 juin 2012

Hydroliennes: Siemens acquiert Marine Current Turbines – 22 février 2012

Mots-clefs :,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite