Google verse 2,6 millions de dollars pour promouvoir de nouvelles règles du réseau électrique | SmartPlanet.fr

Google verse 2,6 millions de dollars pour promouvoir de nouvelles règles du réseau électrique

Par Kirsten Korosec | 16 janvier 2013 | 0 commentaire

Smart Data >>

Pour pousser à des réformes du marché américain de l’électricité allant vers des tarifs incitatifs, des données ouvertes pour les consommateurs et des outils de gestion, le moteur de recherche soutient la Fondation de l’énergie.

Google.org, la branche philanthropique de l’entreprise de Mountain View, donne 2,65 millions de dollars (2 millions d’euros) à l’Energy Foundation afin qu’elle s’efforce de convaincre les services de distribution d’électricité et les Etats de changer leur mode de facturation de l’électricité aux consommateurs.

Même s’il y a eu toutes sortes de bonds en avant pour les technologies nécessitant de l’électricité comme les téléphones, les ordinateurs et les télévisions, la façon dont nous utilisons et payons notre électricité n’a pas beaucoup changé.

La technologie – comme les compteurs communicants et les thermostats programmables – est là, a noté Michael Terrell, conseiller de la politique de l’énergie et du développement durable chez Google, le 14 janvier sur un blog de l’entreprise. Cependant, les règles qui régissent la distribution d’électricité ont été écrites pour le réseau du siècle dernier, écrit-il.

Google.org donne cette subvention à l’Energy Foundation pour l’aider à faire du lobbying pour des réformes sur trois points clés:

- Des tarifs électriques intelligents, qui encouragent les consommateurs à être plus efficaces et à basculer leur utilisation d’électricité à des moments où elle est moins chère, et à produire leur propre énergie sur place.

- Un accès aux marchés électriques pour les consommateurs et les entreprises pour qu’ils puissent être indemnisés lorsqu’ils réduisent leur utilisation d’énergie à des moments clés.

- Des politiques d’ouverture des données (open data) qui donnent accès aux clients à leurs propres données énergétiques, qu’ils pourront choisir d’utiliser ou de partager avec des tiers de leur choix, promouvant de meilleurs outils et services de gestion de l’énergie.

Des progrès ont été accomplis en matière de données ouvertes. Green Button (un programme de la Maison Blanche qui pousse à un format simple et universel permettant aux consommateurs d’électricité d’avoir accès à leurs données d’utilisation) a signé avec plusieurs services de fournitures d’électricité depuis son lancement en janvier 2012.

À lire aussi

Google achète 200 millions de dollars d’éolien texan à EDF – 11 janvier 2013

Delphine Batho annonce la relance du compteur Linky – 15 novembre 2012

Réseaux électriques: les opérateurs estiment qu’il faudra investir 700 milliards de dollars en 10 ans – 8 novembre 2012

Smart grids: 10 projets labellisés par le gouvernement – 28 mars 2012

Google publie ses données énergétiques: 30% d’électricité d’énergies renouvelables – 8 septembre 2011

États-Unis: les fabricants de compteurs intelligents s’associent – 21 juin 2011

Mots-clefs :, , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite