Le gouvernement va créer un fonds de modernisation des entreprises du nucléaire | SmartPlanet.fr

Le gouvernement va créer un fonds de modernisation des entreprises du nucléaire

Par la rédaction | 28 janvier 2013 | 0 commentaire

Cofinancé par les grandes entreprises du secteur et par le FSI, un fonds de 133 millions d’euros sera officiellement annoncé demain. Il doit soutenir la modernisation et les regroupements des PME du secteur nucléaire.

Demain se tient à Montbard (Côte-d’Or) une réunion du Comité stratégique de la filière nucléaire, structure créée en février 2011 par Nicolas Sarkozy après l’échec français de la vente de réacteurs atomiques à Abou Dhabi (cette structure était alors nommée comité stratégique de l’énergie nucléaire).

À cette occasion, a-t-on appris ce week-end, seront présents les dirigeants d’EDF (Henri Prioglio) et d’Areva (Luc Oursel), les ministres du Redressement productif (Arnaud Montebourg) et de l’Ecologie (Delphine Batho) et d’autres représentants du secteur nucléaire, a rapporté Le Monde.

Le quotidien révèle que sera annoncée à cette occasion la création d’un Fonds de modernisation des entreprises nucléaires (FMEN), doté de 153 millions d’euros (NDLR: en fait, il a été annoncé de 133 millions). Il aura vocation à prendre des participations dans des PME du secteur.

Ce fonds sera créé sur le modèle du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles, détenu à parité par Renault, PSA et le FSI. « De la même façon, le FMEN sera financé par les poids lourds du secteur (EDF, Areva, Alstom, CEA…) et pour un gros tiers par le FSI. »

La deuxième grande décision sera la création d’une structure d’aide à l’exportation, « une association réunissant petites et grandes entreprises, sur le modèle, cette fois, du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas) ».

Ces annonces demain ont été confirmées par une source non précisée au ministère du Redressement productif. La Tribune précise qu’à l’occasion de ce comité stratégique, « une prévision de 110.000 embauches à l’horizon 2020 sera également annoncée (…), pas de 110.000 créations nettes de postes, dans une filière qui en compte actuellement 200.000, mais de recrutements pour pallier par exemple des départs à la retraite. »

NB: rectificatif mardi 29 janvier, le montant du fonds annoncé est finalement de 133 millions d’euros.

À lire aussi

Nucléaire: pour Delphine Batho et l’Élysée, Fessenheim peut être fermée en quatre ans – 25 janvier 2013

Un exosquelette réduit l’exposition en cas de catastrophe nucléaire – 6 novembre 2012

Allemagne: E.ON digère la sortie du nucléaire – 13 août 2012

Coûts du nucléaire: la Cour des comptes relève les incertitudes du futur – 31 janvier 2012

L’Autorité de sûreté nucléaire demande un « investissement massif » dans la sécurité des centrales françaises – 3 janvier 2012

Areva réduit emplois et investissements et compte sur l’EPR et les énergies renouvelables – 13 décembre 2011

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite