L’éolien terrestre, énergie renouvelable « la moins coûteuse pour le consommateur » | SmartPlanet.fr

L’éolien terrestre, énergie renouvelable « la moins coûteuse pour le consommateur »

Par la rédaction | 22 janvier 2013 | 2 commentaires

Revue de web: interrogé par plusieurs députés, le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie souligne que l’éolien terrestre est l’énergie renouvelable la plus compétitive, rapportée à la production réalisée.

Plusieurs réponses ministérielles à des questions parlementaires relatives à l’implantation des éoliennes ont été publiées la semaine dernière. Ces questions de députés sont compilées par Arnaud Gossement, avocat spécialisé en droit public et en droit de l’environnement, sur son site.

Trois questions venaient de Philippe Meunier (UMP), une de Jean-Jacques Cottel (PS) et une de Nicolas Dupont-Aignan (non inscrit). Les trois premières portaient sur l’impact des éoliennes sur la santé et l’environnement, sur la couleur des éoliennes et sur le coût du dispositif d’obligation d’achat (CSPE). Les deux autres avaient pour objet la cohabitation des éoliennes et des radars, et l’évaluation des risques.

On relèvera en particulier, sur la compétitivité de l’éolien, cette réponse du ministère de l’Écologie:

« La transition énergétique appelle un développement fort des énergies renouvelables. Parmi celles-ci, l’énergie éolienne terrestre est la plus compétitive avec l’énergie hydraulique, et son développement participe à l’atteinte de nos objectifs et à la réindustrialisation de nos territoires. La compétitivité de l’éolien terrestre fait que la priorité doit être donnée à son développement pour l’atteinte des objectifs européens de production d’énergie renouvelable. (…)

Le calcul et le contrôle du versement de la CSPE sont confiés à la Commission de régulation de l’énergie (CRE), autorité administrative indépendante. Dans sa dernière délibération annuelle sur les montants de CSPE versés, accessible librement et en toute transparence sur son site internet, il est précisé que les charges prévisionnelles pour 2011 pour l’éolien terrestre étaient de 413,5 millions d’euros, soit 12% du montant prévisionnel total de la CSPE pour 2011. L’éolien terrestre, en tant qu’énergie renouvelable la plus compétitive, reste ainsi la moins coûteuse pour le consommateur si on la rapporte à la production réalisée. »

Source: Éolien: publication de plusieurs réponses ministérielles – www.arnaudgossement.com

À lire aussi

Nouveau: atlas mondial des énergies renouvelables – 15 janvier 2013

Apple veut breveter un concept de stockage d’électricité issue d’énergie éolienne – 14 janvier 2013

Appel d’offres pour deux parcs éoliens offshore – 9 janvier 2013

Le gouvernement veut relancer le solaire photovoltaïque – 7 janvier 2013

L’Europe atteint 100 gigawatts d’énergie éolienne – 27 septembre 2012

François Hollande à la conférence environnementale: « La France se mobilisera dans la transition énergétique » – 14 septembre 2012

Mots-clefs :, , ,

 
Reply to Story

SmartPlanet TalkbackPartagez vos idées et votre expertise sur ce sujet

S'inscrire à cette discussion via RSS

  • 1

    Esther

    22 janvier 2013

    Si l’on regarde les réaclisations actuelles ou dans les prochaines années, l’éolien est en effet la source d’électricité la moins coûteuse, en particulier par rapport à notre cher (coûteux) EPR

    http://energeia.voila.net/electri/eolien_moins_cher.htm

    Pour cela, on peut aussi voir les coûts calculés sur 15 ou sur 20 ans

    http://energeia.voila.net/electri/cout_electri.htm

    Mais le solaire photovoltaïque commence à devenir concurrentiel avec l’éolien, pour les installations sur grandes toitures.

    En fait, les deux se complètent très bien, surtout en production été ou hiver.

  • 2

    Nikopol

    24 janvier 2013

    Pas la moins chère des EnR, la moins ruineuse ! (et on ne parle pas de l’énergie grise, 20 fois pire en béton et aciers)
    On aimerait que les futures éoliennes soit si compétitives.
    Sans centrales au gaz/charbon en backup, ce n’est pas le cas à cause de l’intermittence dès que le parc s’accroitra (pas de vent à 78% du temps sur terre et 67% sur mer en moyenne)

    Ce blog tente de traduire son coût réel quand l’éolien fonctionne:
    http://www.energie-gouv.fr/spip.php?article90

    Nouvel EPR : 4,4 €

    Éolien terrestre : 6,8 €

    Éolien marin : 14 €

    Centrale photovoltaïque : 60 €

    Photovoltaïque individuel : 80 €

    Vous appelez cela compétitif ? Cela annonce des hausses indues de la CSPE…
    Non, plus d’éolien ne pas écologique en métropole; 10 milliards d’euros inutiles qui ne seront pas perdus pour tout le monde.

    Heureusement qu’energia interdit tout commentaire de réfutation sur son site, ils ne risquent pas d’être contredits…

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite