Les batteries des Nissan Leaf cherchent une seconde vie dans le stockage d’énergie domestique | SmartPlanet.fr

Les batteries des Nissan Leaf cherchent une seconde vie dans le stockage d’énergie domestique

Par Martin LaMonica | 16 février 2012 | 0 commentaire

Peut-être seriez-vous plus enclin à acheter une voiture électrique en sachant que vous pourrez revendre ces batteries onéreuses par la suite.

Les batteries usagées des Nissan Leaf pourraient-elles servir un jour à stocker l'énergie domestique? (crédit: Nissan)

Le 18 janvier dernier, Nissan et la compagnie d’électricité ABB ont annoncé un partenariat pour tester la faisabilité technique et commerciale du recyclage des batteries usagées des véhicules électriques pour le stockage de l’énergie sur le réseau et dans les maisons.

ABB travaillera avec une joint-venture appelée 4R Energy (pour réutilisation, refabrication, revente et recyclage) créée par Nissan Amérique du Nord et le conglomérat industriel Suminoto dans le but de chercher des utilisations secondaires aux batteries des véhicules électriques.

Le partenariat vise à mettre au point un prototype de système stationnaire de batteries au lithium-ion avec au moins 50 kilowatt-heures d’énergie stockée, ce qui suffit à alimenter 15 foyers moyens pendant deux heures.

Les batteries sont le composant le plus cher d’un véhicule électrique, coûtant plusieurs milliers de dollars selon la taille. Après 10 ans de conduite, les constructeurs automobiles estiment que ces batteries n’auront plus que 70% environ de leur capacité d’origine, ce qui fera baisser l’autonomie d’une voiture.

Pallier l’intermittence des ENR

Toutefois, les batteries restent exploitables pour de nombreuses applications de stockage de l’énergie, notamment en tant que batteries domestiques ou pour renforcer le réseau de distribution. Les batteries au lithium-ion se prêtent bien à la fourniture d’un surplus de puissance au réseau électrique pendant quelques minutes ou quelques heures.

Cela signifie qu’elles pourraient être utilisées pour fournir aux consommateurs un flux de courant constant à l’heure où le réseau électrique intègre les énergies solaire et éolienne qui sont plus variables, explique Jochen Kreusel, responsable mondial du programme de réseau électrique intelligent d’ABB.

ABB travaille déjà avec General Motors sur un projet similaire visant à recycler les batteries des Chevrolet Volt pour le stockage de l’énergie.

Outre la difficulté technique consistant à reconditionner les batteries usagées, le partenariat cherchera à déterminer si le produit de stockage stationnaire final est viable sur le plan commercial. Depuis quelques années, les services publics aux États-Unis ont commencé à tester des systèmes de stockage de l’énergie de quartier pour fournir une source d’appoint à un îlot de maisons et soulager la pression sur le réseau électrique durant les pointes de consommation.

À lire aussi

Véhicules électriques et stockage de l’énergie sur réseau: Coda Auto joue sur les deux tableaux – 15 février 2012

Hybride contre électrique, la guerre Peugeot-Renault des voitures vertes – 1er février 2012

Des voitures comme stockage d’électricité pour stabiliser le réseau – 9 novembre 2011

IBM et EKZ préparent une appli pour gérer la recharge des véhicules électriques - 27 octobre 2011

Nissan veut devenir avec Renault leader mondial des véhicules électriques – 24 octobre 2011

Le « stockage de l’énergie en tant que service » peut-il renforcer le réseau électrique? – 1er avril 2011

Mots-clefs :, , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite