Réchauffement: le Crédit Agricole, Danone, Schneider Electric et la CDC créent un fonds de compensation carbone | SmartPlanet.fr

Réchauffement: le Crédit Agricole, Danone, Schneider Electric et la CDC créent un fonds de compensation carbone

Par Thierry Noisette | 7 juillet 2011 | 0 commentaire

Cofinancé par Danone, Schneider Electric, CDC Climat et le Crédit Agricole, le fonds Livelihoods, doté de 30 à 50 millions d’euros, financera des communautés rurales pauvres réalisant des projets à valeur sociale et environnementale.

Le Crédit Agricole annonce  la création d’un fonds de compensation carbone « au service des communautés rurales pauvres dans la mesure où il leur apporte les ressources financières pour leur permettre de réaliser des projets à forte valeur sociale et environnementale ».

Doté de 30 à 50 millions d’euros, Livelihoods investira principalement dans trois types de programmes: la restauration et la préservation d’écosystèmes naturels, l’agroforesterie et la restauration des sols par des pratiques agricoles durables et des projets d’accès à l’énergie rurale évitant la déforestation.

« Livelihoods est né du constat que freiner le changement climatique et lutter contre la pauvreté sont étroitement liés explique Bernard Giraud, qui va assurer la présidence de Livelihoods (NDLR: il était jusqu’à présent en charge de ces questions, comme directeur général « Sustainability and Shared Value », du groupe Danone). Le Fonds est ouvert à toutes les entreprises qui partagent la même philosophie et qui veulent développer des projets de compensation avec une valeur sociale. »

Les partenaires-investisseurs recevront des crédits carbone certifiés, proportionnellement à leur investissement, et pourront utiliser ces crédits pour compenser leurs émissions de carbone. Les financeurs du fonds mettent en avant son double atout, favoriser la restauration des ressources naturelles et la sécurité alimentaire.

Au Sénégal par exemple, indique le Crédit Agricole, 450 villages replantent déjà 7.000 hectares de mangroves, reconstituant ainsi leur écosystème vivrier (reproduction du poisson et protection des cultures). Ce projet permettra de stocker 900.000 tonnes de carbone en 20 ans.

A lire aussi

Lafarge relève son objectif de réduction du CO2 - 23 juin 2011

Train: Eurostar veut encore améliorer ses réductions de CO2 - 21 juin 2011

Le Liberia appose des codes-barres sur tous les arbres pour protéger la forêt tropicale – 10 juin 2011

Réchauffement climatique : record d’émissions de CO2 en 2010 – 30 mai 2011

Réchauffement climatique et entreprises: « Conjuguer croissance et environnement » – 23 mars 2011

Après Volvic, Danone emballe ses Actimel en plastique végétal – 9 mars 2011

Mots-clefs :, , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite