Siemens dépose un brevet pour des smart grids dans les transports | SmartPlanet.fr

Siemens dépose un brevet pour des smart grids dans les transports

Par Thierry Noisette | 26 juin 2012 | 2 commentaires

Le groupe allemand, qui automatise en ce moment la ligne la plus fréquentée du métro parisien, a déposé un brevet sur la mutualisation de l’infrastructure électrique autour de transports multimodaux.

Siemens France a annoncé que sa division Mobility and Logistics (secteur Infrastructure & Cities) vient de déposer un brevet sur la mutualisation de l’infrastructure électrique autour d’un système de transport multimodal et de la prise en compte de l’ensemble des besoins pour une gestion optimale de l’énergie.

Cela à l’issue d’une étude menée avec l’école Supelec (Ecole supérieure d’électricité), une étude industrielle titrée « Efficacité énergétique autour d’un réseau de transport sur le plateau de Saclay ». Cette étude « se voulait ainsi être au coeur des problématiques du développement urbain et périurbain telles que la mobilité, la multimodalité et l’efficacité énergétique des transports. Ce point d’accroche sur le plateau de Saclay permet à Siemens France de réaffirmer clairement son positionnement concernant le Grand Paris via le projet de liaison Orly/Saclay/Versailles (ligne verte) », indique le groupe.

Les domaines d’application concernés sont à la fois celui des transports (métros automatiques notamment), des réseaux intelligents, de la distribution et de la production d’énergie.

Siemens indique que « la reproductibilité de ce système est évidemment envisageable avec des connexions importantes sur les travaux déjà réalisés ou à venir sur l’optimisation énergétique d’une ligne de métro (tel que le Val de Turin ou la ligne 14 à Paris), sur la pertinence de l’énergie embarquée (Cityval/Airval, nouvelle génération de métros automatiques) ou stockée au sol.

Ce concept offre par la même occasion des opportunités de nouveaux partenariats autour du stockage d’énergie, de stations de métro à énergie positive et de mobilité douce pour le dernier kilomètre. »

Siemens a en France un centre de compétences mondial dans le domaine des métros automatiques (Orlyval et CDGVal qui desservent les deux grands aéroports parisiens, la ligne 2 du métro de Rennes, etc.).

Siemens Mobility mène actuellement l’automatisation de la ligne 1 du métro parisien (après 21 heures, toutes les rames sont déjà automatiques), la plus fréquentée du réseau de la capitale, où Siemens avait déjà réalisé l’automatisation de la ligne 14 en 1998.

À lire aussi

Éclairage: la RATP adopte le tout-LED pour le métro et le RER – 26 juin 2012

Compteurs communicants: Siemens achète une entreprise au Brésil – 11 juin 2012

De l’énergie propre à partir du mouvement des rames de métro – 23 septembre 2011

Siemens abandonne le nucléaire et se concentre sur les énergies renouvelables – 19 septembre 2011

Métro du futur, la RATP et Alstom s’associent – 12 avril 2011

La SNCF veut réduire la consommation énergétique des gares – 8 mars 2011

Mots-clefs :, ,

 
Reply to Story

SmartPlanet TalkbackPartagez vos idées et votre expertise sur ce sujet

S'inscrire à cette discussion via RSS

  • 1

    Denis Priest

    27 juin 2012

    Bonne nouvelle !
    Par contre, êtes-vous sûrs qu’il y a un réseau de métro à Nantes et que Siemens s’est chargé de la ligne 2 ? Etant nantais, ça me surprend…

  • 2

    Thierry Noisette

    27 juin 2012

    Vous avez raison, il s’agit bien sûr de Rennes (où Siemens a bien été choisi, voir le lien) et pas Nantes. Erreur rectifiée, merci. On sent que c’est la fin de l’année :-)

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite