Streetline décroche 25 millions de dollars pour des parkings intelligents en ville | SmartPlanet.fr

Streetline décroche 25 millions de dollars pour des parkings intelligents en ville

Par Andrew Nusca | 10 mai 2012 | 0 commentaire

Smart Data >>

Les capteurs sans fil de cette start-up américaine relaient en temps réel à la ville la présence d’automobiles, via une application pour voiture, ordinateur et appareil mobile.

La start-up Streetline, spécialisée dans les parkings intelligents (« smart parking »), a reçu récemment une ligne de crédit de 25 millions de dollars de la part de Citi pour doter les rues de villes américaines de sa technologie à capteurs.

Basée à Foster City, en Californie, et financée par Sutter Hill Ventures, RockPort Capital Partners et Fontinalis Partners de Bill Ford, l’entreprise aura ainsi la possibilité d’apporter sa technologie aux villes sans coût de départ (probablement en contrepartie d’une part des revenus, bien que Streetline parle de « facturation à l’utilisation »).

C’est un modèle économique qui se répand de plus en plus à mesure que les municipalités à court d’argent cherchent des économies mais n’ont pas la couverture politique pour réaliser l’investissement. Toutefois, une start-up comme Streetline a tendance à ne pas avoir suffisamment de fonds pour réaliser la dépense initiale. D’où la facilité de crédit.

Revenons-en à Streetline et au fonctionnement de sa technologie: des capteurs sans fil à faible consommation d’énergie installés dans les emplacements de stationnement détectent la présence d’une voiture. Cette information est ensuite relayée en temps réel à la ville et via l’application pour automobile, ordinateur et appareil mobile Parker de Streetline.

Des données pour adapter les transports, les services, les places disponibles…

La valeur réside bien sûr dans les données et les perspectives: les villes ont besoin de mieux comprendre comment le stationnement le long des trottoirs est utilisé au cours d’une journée, d’une semaine ou plus. À partir de ces données, les autorités municipales ont plusieurs possibilités:

  • elles peuvent comprendre les interdépendances entre les voitures privées et les transports publics, puis adapter en conséquence les investissements et les horaires des transports publics;
  • elles peuvent comprendre les interdépendances entre les voitures privées et d’autres services municipaux (tels que le nettoyage des rues), puis les adapter en conséquence;
  • elles peuvent utiliser les données pour répondre plus précisément à la hausse (ou la baisse) de la demande en ajoutant plus ou moins de places de parking;
  • elles peuvent appliquer des tarifs pertinents par rapport à l’utilisation, par exemple plus élevés aux heures de pointe et inférieurs en heures creuses.

L’idée de base est donc de s’affranchir d’un tarif forfaitaire et d’un nombre fixe de places de stationnement pour œuvrer plus intelligemment.

L’entreprise a noué des partenariats avec plusieurs grands acteurs du secteur, notamment IBM, Siemens et Xerox (ACS). Ils s’efforcent conjointement de convaincre les villes que les emplacements de stationnement peuvent être en soi lucratifs et peuvent aussi avoir un impact sur les investissements dans d’autres parties de l’infrastructure urbaine.

Pour l’heure, les déploiements de Streetline concernent la Californie, Indianapolis, le Maryland, le Michigan, le New Jersey, New York, la Caroline du Nord, le Texas, la Virginie et Washington D.C. D’autres villes devraient venir s’ajouter à la liste prochainement.

Photo: Streetline

À lire aussi

Autolib’ en voie d’être rentable plus vite que prévu – 9 mai 2012

33 villes décrochent la subvention du défi « Smarter cities » – 7 mai 2012

Le véhicule connecté, une demande croissante des consommateurs – 26 avril 2012

Solaire photovoltaïque: EDF ENR lance ses ombrières de parking – 26 avril 2012

GM se lance dans l’autopartage avec RelayRides grâce au crowdsourcing – 17 novembre 2011

Phoenix dote ses parkings d’un revêtement rafraîchissant – 1er juillet 2011

Mots-clefs :, , , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite