Tendril ouvre des services web dédiés à l’énergie domestique | SmartPlanet.fr

Tendril ouvre des services web dédiés à l’énergie domestique

Par Martin LaMonica | 19 janvier 2012 | 0 commentaire

Un domicile rempli d’appareils « intelligents » qui peuvent communiquer entre eux a toujours besoin d’applications pour donner aux individus une raison de les utiliser.

La plate-forme de Tendril permet de concevoir des applications liées aux données énergétiques pour appareils intelligents et autres appareils en réseau (crédit: Martin LaMonica/CNET)

Le 4 janvier dernier, la start-up spécialisée dans les réseaux électriques Tendril a ouvert un site dédié aux développeurs pour encourager la création d’applications exploitant les informations énergétiques de manière utile. Tendril avait déjà publié une partie des API pour sa plate-forme basée sur le cloud computing dans une phase bêta fermée. À présent, elle ouvre son service à un plus grand nombre de développeurs et y ajoute de la documentation.

La plate-forme Tendril Connect fournit les éléments de base pour collecter les données relatives à la consommation énergétique et les présenter aux consommateurs sur différents appareils, tels qu’ordinateurs, tablettes ou smartphones.

Le logiciel est très similaire à d’autres systèmes de développement basés sur le cloud computing, si ce n’est qu’il met l’accent sur les informations liées à l’électricité et une nouvelle catégorie d’appareils en réseau, tels que les thermostats, les compteurs de consommation et les lave-vaisselle.

Les appareils connectés et les maisons intelligentes ont figuré parmi les thèmes du Consumer Electronics Show, qui s’est déroulé du 10 au 13 janvier et où les fabricants ont montré différentes approches de la domotique.

De nombreuses applications initiales réalisées avec Tendril Connect analysent les tendances de consommation d’énergie et recommandent au consommateur des moyens d’économiser de l’argent, par exemple, en faisant fonctionner un sèche-linge ou un lave-vaisselle durant les heures creuses, explique Kent Dickson, directeur de la technologie de Tendril.

Des applications « plus ou moins invisibles à vos yeux »

Au fil du temps, les applications pour une maison intelligente pourraient prendre automatiquement des décisions en coordonnant le contrôle entre plusieurs appareils, indique-t-il. S’il se présente une période de tarification d’urgence en raison d’une forte demande en énergie, le système pourrait décider de faire passer le sèche-linge en mode basse chaleur et de recharger un véhicule électrique plus tard, précise Kent Dickson.

« Le potentiel est phénoménal, mais ces applications ne vont pas être comme Angry Birds; il ne s’agit pas d’applications grand public dont vous ne pourrez plus vous passer », rassure-t-il. « Si nous, les développeurs d’applications, nous y prenons correctement, elles seront plus ou moins invisibles à vos yeux. »

Utilisé dans les projets de smart grids

Le logiciel Connect de Tendril et les appareils installés à domicile, tels que les passerelles de comptage, sont utilisés par les services publics dans le cadre de projets de réseau électrique intelligent (smart grid). Lors de la programmation, les développeurs utilisent des échantillons de données. Pour déployer une application et avoir accès aux données énergétiques des consommateurs, ils doivent satisfaire aux politiques de confidentialité des entreprises de services publics et de Tendril, ce qui, dans la plupart des cas, nécessite l’accord des consommateurs, explique Kent Dickson.

L’entreprise essaie d’inciter les développeurs individuels à rédiger des applications en rapport avec l’énergie, et s’efforce aussi d’attirer les programmeurs des entreprises de services publics et des fabricants de thermostats et d’appareils électroménagers. Parmi les clients figure ainsi Whirlpool.

Pour économiser de l’argent et de l’énergie en adaptant les horaires de fonctionnement des gros appareils électroménagers, il faut des tarifs de l’électricité qui varient suivant l’heure du jour et la demande, un système qui n’existe pas dans beaucoup d’États. Une application des appareils intelligents qui pourrait susciter un plus grand intérêt est le diagnostic à distance, grâce auquel les réparateurs envoient une commande ping aux appareils pour déterminer le problème et recommander des solutions.

À lire aussi

IBM et EKZ préparent une appli pour gérer la recharge des véhicules électriques - 27 octobre 2011

Bientôt une application Facebook pour économiser l’énergie – 18 octobre 2011

Projet Réflexe: Veolia se pose en agrégateur de smart grid à Nice – 8 juillet 2011

Suivi de consommation électrique: Google met fin à PowerMeter – 28 juin 2011

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite