Big Data: la Darpa expérimente une méthode de traitement | SmartPlanet.fr

Big Data: la Darpa expérimente une méthode de traitement

Par la rédaction | 8 août 2012 | 0 commentaire

Smart Data >>

Revue de web: l’agence de recherche de la Défense américaine organise cet automne des rencontres entre développeurs et innovateurs, qui étudieront l’extraction et l’analyse de données à partir de vidéos, rapporte l’ambassade de France avec l’Adit.

La DARPA teste une méthode innovante pour l’analyse de grandes quantités de données (Big Data)

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70669.htm

Ces dernières années ont vu se multiplier de nombreuses méthodes de gestion de projet et d’innovation, comme la méthode Agile et ses nombreuses déclinaisons, dernière grande mode en date, ou les méthodes de crowdsourcing [1] et d’innovation ouverte. C’était d’ailleurs le sujet de notre petit-déjeuner scientifique de février 2012 où madame Robynn Sturm Steffen, responsable de l’innovation ouverte à la Maison Blanche [2], nous présentait les mécanismes de « compétitions ouvertes » pour l’innovation. Ces évolutions ont pour but de rendre la recherche et le développement plus efficace et de faire émerger plus facilement les innovations radicales. C’est en tout cas l’objectif que s’est fixé la DARPA (Agence pour les projets de Recherche avancée de défense [3]) en mettant en place un tout nouveau concept de compétition qui n’en est pas tout à fait une.

Durant l’automne prochain se déroulera la « DARPA Innovation Study », mise en place par la DARPA et l’Université George Mason. Pendant 8 semaines, la DARPA sélectionnera huit équipes de développeurs et innovateurs qui seront invités à se pencher sur l’extraction et l’analyse de données à partir de vidéos terrestres et aériennes déclassifiées ainsi que des images et vidéos amateurs. Les équipes auront aussi accès à des données issues du Web, de téléphones mobiles et des données publiques de sources commerciales ou libres. Elles auront aussi la possibilité de rencontrer des conseillers du gouvernement américain et des chercheurs. Ces équipes ne seront pas forcément en concurrence et elles devront surtout faire preuve d’une grande cohésion.

En effet, le concept implique que les membres de chaque équipe se retrouvent tous les jours, cinq jours par semaine. Ainsi, d’après le Responsable Programme de la DARPA Michael Geertsen, l’agence souhaite prouver que de petites équipes composées de personnes motivées qui ont chacun un objectif bien précis et travaillant dans des délais extrêmement courts, peuvent faire de grandes découvertes. Tous vivront et travailleront sur le site de l’Université George Mason en Virginie qui mettra à disposition des hébergements pour l’occasion.

L’évènement est ouvert à tout citoyen américain majeur. Ils devront former des équipes de deux à quatre personnes qui ont [NDLR: avaient] jusqu’à la fin du mois de juillet pour soumettre leur proposition. Celle-ci devra refléter la manière dont l’équipe souhaite modéliser, développer et démontrer une nouvelle méthode de recherche logicielle en exploitant des volumes de données conséquents à partir de médias visuels et géospatiaux très variés. Lors de la première phase, les équipes ont quatre semaines pour mettre en place un modèle et démontrer les premières possibilités du logiciel comme preuve de concept de leur approche innovante. Les équipes ayant montré suffisamment d’intérêt et de progrès pourront ensuite achever et démontrer leur logiciel fonctionnel lors d’une deuxième phase. Chaque équipe pourra recevoir jusqu’à 50.000$ (10.000$ au démarrage et 20.000$ pour chaque phase réussie).

La DARPA ne précise aucun objectif quant à l’exploitation de ces données et laisse donc une très grande liberté aux équipes qui peuvent fixer leurs propres objectifs et imaginer des applications innovantes. Le traitement des grands volumes de données représente un enjeu important pour le département américain de la défense. Pour donner une idée de l’ampleur de la tâche à accomplir, Kaigham J. Gabriel, directeur de la DARPA, indique que la recherche d’un document dans l’ensemble des données générées en 2010 reviendrait à chercher le volume d’une baignoire dans l’océan Atlantique. Le programme XDATA [4] de la DARPA vise justement à développer des solutions aux enjeux du Big Data [5]. Ces outils devraient alors pouvoir prendre place dans des objectifs de défense nationale, de détection de menaces, de surveillance ou encore de guerre.

[1] externalisation de l’innovation faisant appel à un grand nombre de personnes.

[5] le concept de « big data » désigne des ensembles de données qui deviennent tellement volumineux qu’ils en deviennent difficiles à travailler avec des outils classiques de gestion de base de données.

Pour en savoir plus, contacts:

- [2] Robynn Sturm Steffen, Senior Advisor to the Deputy Director of the White House Office of Science and Technology Policy (OSTP).
- [3] DARPA – Defense Advanced Research Projects Agency – http://www.darpa.mil/
- « Request for proposals – DARPA Innovation House » – DARPA Innovation House & George Mason University – http://c4i.gmu.edu/InnovationHouse/

Sources:

- « This fall, see yourself as a DARPA imagery researcher » – site officiel DARPA – 10/07/2012 – http://www.darpa.mil/NewsEvents/Releases/2012/07/10.aspx
- « DARPA Seeking « Radical Innovation » in Data Analytics » – CCC Blog – Erwin Gianchandani – http://redirectix.bulletins-electroniques.com/zajsZ
- BE Etats-Unis 278 – « Robynn Sturm Steffen, responsable de l’innovation ouverte à la Maison Blanche (OSTP) s’adresse aux diplomates scientifiques » – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/69161.htm
- [4] « DARPA calls for advances in « Big Data » to help the warfighter » – site officiel DARPA – 29/03/2012 – http://www.darpa.mil/NewsEvents/Releases/2012/03/29.aspx

Rédacteurs:

- Thomas Debacker (deputy-ntics@ambascience-usa.org) ;

- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org ; Suivre le secteur Nouvelles Technologies de l’Information, Communication, Sécurité sur twitter @MST_USA_NTICS.

Origine: BE Etats-Unis numéro 299 (20/07/2012) – Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70669.htm

À lire aussi

Australie: un projet exploite les Big Data pour trouver de l’énergie – 26 mars 2012

Jeff Jonas (IBM): « Comprendre des données au moment où elles arrivent » – 4 juin 2012

Recherche: la DARPA revoit son propre projet de développement – 4 janvier 2012

La DARPA, une « armée d’élite de geeks technophiles futuristes » – 5 juillet 2011

Cinq idées du cercle d’aspirants entrepreneurs visionnaires de Peter Thiel – 10 juin 2011

La DARPA s’intéresse au suivi des mutations génétiques et à la protection des gènes brevetés – 21 avril 2011

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite