Bruno Lechevin (Ademe): « La transition énergétique n’est pas la décroissance » | SmartPlanet.fr

Bruno Lechevin (Ademe): « La transition énergétique n’est pas la décroissance »

Par la rédaction | 28 juin 2013 | 0 commentaire

Revue de web: le président de l’Ademe voit dans la transition un facteur de croissance et d’emploi. Le scénario de l’agence s’appuie sur un grand programme de rénovation du bâtiment, principal moyen de réduire la consommation d’énergie.

Bruno Lechevin, président de l’Ademe, a publié une tribune dans Les Echos, où il plaide la cause du scénario de transition énergétique proposé par l’agence, qui permettrait, aux horizons 2030 et 2050, « une diminution de notre empreinte environnementale et de notre consommation d’énergie » sans décroissance économique ou désindustrialisation, ni renoncement à la qualité de vie souhaitée par les Français. Cet exercice non exclusif montre qu’il existe des voies possibles vers une division par quatre de nos émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050. »

Selon lui,

« Outre le transport, pour lequel il s’agit d’améliorer les performances énergétiques des véhicules et d’offrir de nouvelles perspectives à nos modes de déplacement, l’essentiel des réductions de consommation d’énergie de ce scénario porte sur le bâtiment. La proposition de l’Ademe s’appuie sur un vaste programme de rénovation qui mobilise l’ensemble des métiers de la construction et des matériaux ; les marchés induits vont créer de nombreux emplois non délocalisables tout en réduisant la facture de nos importations en énergies fossiles.

Selon le scénario proposé, l’industrie française, dont la production globale augmente, accroît son efficacité énergétique permettant une baisse de sa consommation d’énergie et renforçant ainsi sa compétitivité. Les gains en efficacité réalisables d’ici à 2030 sont estimés par l’Ademe à 20%, les trois quarts par des solutions techniques déjà largement éprouvées qui restent à généraliser. Cette trajectoire permet aux entreprises françaises d’anticiper l’évolution des coûts de l’énergie sur les marchés internationaux et d’investir efficacement. Elle préserve également le revenu disponible des ménages, une fois les travaux et la facture énergétique payés, et contribue à enrayer l’évolution à la hausse de la précarité énergétique. »

À lire aussi

Débat sur l’énergie: la polémique sur les scénarios, exposée par Bruno Rebelle – 15 avril 2013

Virginie Schwarz est nommée directrice générale déléguée de l’Ademe – 21 mars 2013

Bruno Léchevin, nouveau président de l’Ademe – 4 février 2013

Jean Jouzel: agir maintenant sur le climat pour ne pas le faire dans la panique dans quelques décennies – 20 novembre 2012

L’Ademe dresse la carte des bâtiments à énergie positive – 10 octobre 2012

Vacances et rentrée durables: les conseils de l’Ademe - 17 août 2011

Mots-clefs :, , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite