Commissariat général au développement durable: Jean-Paul Albertini remplace Dominique Dron | SmartPlanet.fr

Commissariat général au développement durable: Jean-Paul Albertini remplace Dominique Dron

Par la rédaction | 14 novembre 2012 | 0 commentaire

Le conseiller spécial de la ministre de l’Écologie devient délégué interministériel au développement durable et dirige le CGDD. Il succède à Dominique Dron, laquelle est chargée de préparer un livre blanc sur le financement de la transition écologique.

Le ministère de l’Écologie annonce que le Conseil des ministres de ce mercredi a nommé Jean-Paul Albertini délégué interministériel au développement durable et commissaire général au développement durable, fonctions dans lesquelles il succède à Dominique Dron.

Cette dernière avait été nommée en avril 2011; avant elle, Michèle Pappalardo avait été nommée en juillet 2008.

Le ministère annonce que Dominique Dron « est chargée de la préparation du Livre Blanc sur le financement de la transition écologique, par lettre de mission cosignée par Pierre Moscovici, ministre de l’Économie et des Finances et Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, en date du 13 novembre. Ce Livre Blanc a vocation à déterminer les conditions de la  réorientation du système financier vers le long terme, indispensable au bon financement de la transition écologique. »

Jean Paul Albertini est diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris (Sciences Po) et licencié en droit. Il a été nommé auditeur à la Cour des comptes à sa sortie de l’ENA. Jean-Paul Albertini a rejoint le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement de 1999 à 2002 où il a travaillé aux côtés de Dominique Voynet et d’Yves Cochet, d’abord en tant que conseiller technique puis en tant que directeur de cabinet.

Membre de la 6e chambre de la Cour des Comptes entre 2002 et 2006, il devient directeur général de la SEMAEST, société d’économie mixte de la ville de Paris de 2006 à 2012. Jean-Paul Albertini était depuis juin 2012 conseiller spécial auprès de la ministre de l’Écologie. L’Hebdo des socialistes, le journal du PS, dressait son portrait en 2007.

Dominique Dron, ancienne élève de l’Ecole normale Supérieure Ulm-Sèvres, est titulaire d’une maîtrise d’océanographie, d’un DEA de pétrologie et d’une agrégation de sciences naturelles. Conseillère auprès du ministre d’État Jean-Louis Borloo de juillet 2007 à septembre 2010, Dominique Dron a également été directrice du développement de l’Ademe (1992-1994), et rapporteur de la Commission française du développement durable de 1996 à 1999. A ce titre, elle a coordonné la rédaction de la première Stratégie nationale du développement durable française, en 1996.

Directrice générale de l’INRA en charge de l’expertise collective pendant deux ans, Dominique Dron a également été présidente de la mission interministérielle sur l’effet de serre entre 2002 et 2004. Professeur titulaire de la chaire « Nouvelles stratégies Energétiques », qu’elle a créée, Dominique Dron a par ailleurs présidé plusieurs comités et conseils scientifiques.

À lire aussi

Coup de gueule de trois associations de journalistes contre la ministre Delphine Batho – 12 novembre 2012

Ministère de l’Écologie: nominations au cabinet de Delphine Batho – 10 juillet 2012

Fiscalité écologique: appel d’associations à Ayrault et Hollande – 27 juin 2012

Dominique Dron, commissaire générale au développement durable: les réalités ne peuvent pas être négociées - 12 juillet 2011

Dominique Dron, déléguée interministérielle et commissaire générale au développement durable – 27 avril 2011

La France, cancre de la fiscalité écologique – 14 avril 2011

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite