L’Aquitaine et la BEI engagent 800 millions d’euros pour l’efficacité énergétique | SmartPlanet.fr

L’Aquitaine et la BEI engagent 800 millions d’euros pour l’efficacité énergétique

Par la rédaction | 23 novembre 2012 | 1 commentaire

Cette somme prêtée par la Banque européenne d’investissement va bénéficier aux lycées et organismes de formation (efficacité énergétique, installations photovoltaïques) et aux PME et TPE d’Aquitaine.

La médiathèque de Mérignac (Gironde, Aquitaine)

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la région Aquitaine engagent 800 millions d’euros pour le développement durable et l’efficacité énergétique, annonce la région.

Cet investissement « est l’un des plus importants pour la BEI en faveur d’une région française », souligne le conseil régional. Il vise les lycées et organismes de formation (500 millions d’euros) et les PME et les très petites entreprises (300 millions).

Notée AAA par la BEI, la région Aquitaine va bénéficier de prêts assortis de conditions financières favorables.

Pour les lycées et organismes de formation, le financement d’un demi-milliard d’euros sera centré sur « l’expansion, la mise aux normes et l’amélioration de l’efficacité énergétique des établissements publics et privés du territoire » et permettra d’améliorer la performance énergétique des lycées avec notamment l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits des lycées.

Pour les entreprises, avec deux partenaires bancaires (le Crédit Agricole et le groupement Banque Populaire/Caisse d’Epargne) qui apporteront un financement complémentaire global de 150 millions d’euros, le fonds régional de garantie en partenariat avec Oséo « sera mobilisé pour soutenir les initiatives des TPE et PME. Ce qui permettra concrètement d’améliorer les conditions financières proposées aux petites entreprises, y compris les exploitations agricoles. »

Des protocoles d’accord portant sur des premières tranches, d’un montant de 150 millions d’euros pour chaque volet, ont été signés hier jeudi, en présence d’Alain Rousset, président PS de la région Aquitaine, et du vice-président de la BEI Philippe de Fontaine Vive, rapporte l’AFP.

La BEI, banque de l’Union européenne, a pour mission d’accorder principalement des prêts à long terme en soutien de projets d’investissements viables, privés ou publics, qui réalisent les objectifs d’intégration, de cohésion et de développement de l’UE.

La BEI a investi près de 5 milliards d’euros en France en 2011, indique le conseil régional, « dans des domaines clefs tels que l’innovation et la modernisation industrielle et énergétique, les infrastructures, la rénovation urbaine, l’efficacité énergétique. Des projets avant tout porteurs d’emploi et axés sur l’action pour le climat, bénéficiant directement aux citoyens dans leur vie quotidienne et professionnelle. La BEI s’est également avérée être un partenaire privilégié des collectivités territoriales. »

Photo: Mspecht, via Wikipédia, sous licence Creative Commons CC by-sa

À lire aussi

Énergies renouvelables: zone industrielle à énergie nulle, énergies marines en Bretagne, objectif 40% en Algérie – 19 novembre 2012

Région Centre: 300 millions d’euros pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique – 26 juillet 2012

Union européenne: des investissements verts pour faire pousser les économies – 16 juillet 2012

Les drones d’Aquitaine prêts à prendre leur envol – 5 juillet 2012

La région Midi-Pyrénées couvre ses lycées de panneaux solaires – 12 juin 2012

Bordeaux finalise le plus grand parc photovoltaïque urbain de France – 5 avril 2012

Mots-clefs :, , , , , ,

 
Reply to Story

SmartPlanet TalkbackPartagez vos idées et votre expertise sur ce sujet

S'inscrire à cette discussion via RSS

  • 1

    chauspoil

    28 novembre 2012

    « permettra d’améliorer la performance énergétique des lycées avec notamment l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits des lycées. »

    Bref certains croient encore que la solution est d’augmenter la production d’énergie moins polluante (il faut fabriquer, transporter, poser & recycler des panneaux solaires) plutôt que de réduire la consommation.

    De l’argent mal utilisé, certains à la BEI et en Aquitaine n’ont rien compris!!!

    Avec cet argent, on aurait pu mieux isoler les bâtiments (toitures, ouvertures….), améliorer l’éclairage (LED, détecteurs de présence…), repenser les déplacements jusqu’aux écoles (pourquoi tant de voitures à la queue leu leu pile poil devant les écoles, on pourrait optimiser le ramassage scolaire) ou repenser les gaspillages en matière d’informatique ou d’impressions papier…

    Bref comme souvent on prend le problème par le mauvais bout, et ça coûte une fortune…

    J’aurais pas dû lire cet article, il m’a déprimé!

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite