Nouveau président, nouveau bureau pour la commission éolienne du Syndicat des énergies renouvelables | SmartPlanet.fr

Nouveau président, nouveau bureau pour la commission éolienne du Syndicat des énergies renouvelables

Par la rédaction | 5 février 2013 | 0 commentaire

Le nouveau président de la branche éolienne du SER est Jean-Baptiste Séjourné, de GDF Suez.

Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) annonce que les 175 adhérents de sa commission éolienne ont désigné le 31 janvier leurs représentants. Jean-Baptiste Séjourné, directeur délégué de GDF Suez Energie France, a été élu président – GDF Suez est le premier producteur d’énergie éolienne terrestre en France.

Les autres membres du Bureau sont répartis en trois collèges d’activités:

Collège industriel

Laurent Castaing – directeur général, STX France SA
Christian Hervouet – responsable du développement Wind Energy, EADS Astrium
Philippe Kavafyan – directeur France, Areva Wind
Jérôme Pécresse – président, Alstom Renewable Power
Frédéric Petit – directeur Marketing & Business Development, Siemens
Gilles Savi – ingénieur commercial, Roxtec

Collège développeurs/exploitants

Yvon André – PDG, EDF EN France
Jérôme Billerey – président du directoire, Aérowatt
Georgios Papadimitriou – directeur général, Enel Green Power France
Olivier Schwebel – directeur général, Nass & Wind Offshore
Mathieu Van Haesebroeck – directeur délégué éolien  / photovoltaïque, CNR
Thierry Vergnaud – directeur, Enertrag France

Collège professions supports

Antoine Biscara – directeur grands comptes, Apave
Paul Elfassi – avocat associé, CGR Légal
Stéphane Mauduit – responsable projets EnR, Caisse des dépôts
Thierry Soudet – directeur projets EMR (énergies marines renouvelables), Louis Dreyfus Armateurs

Le SER indique que « le nouveau président a présenté les axes principaux sur lesquels la Commission, épaulée par les cinq permanents du SER dédiés à la filière éolienne et l’ensemble de l’équipe dirigeante du Syndicat, va travailler:

- Favoriser la mise en place d’un cadre réglementaire simplifié et stabilisé de nature à relancer le développement de l’énergie éolienne.
- Consolider le mécanisme d’obligation d’achat à même de pérenniser la filière.
- Anticiper la disponibilité du réseau à un coût acceptable.
- Prendre en charge les questions de biodiversité/environnement de manière à concilier les enjeux en amont.
- Œuvrer pour la poursuite de la construction d’une véritable filière de l’industrie éolienne en mer ou sur terre, notamment au travers de Windustry France.

Pour cela, le Bureau éolien s’appuiera sur l’ensemble des acteurs de la filière, PME et grands Groupes. »

Cette nouvelle organisation fait suite à la scission intervenue l’été dernier, avec le départ de France Energie Eolienne (qui revendique 250 membres) du SER.

À lire aussi

Bruno Léchevin, nouveau président de l’Ademe – 4 février 2013

Énergies renouvelables: DCNS dans l’hydrolien, Français pro-EnR, biomasse, faux manifestants, Émirats arabes unis, Uruguay – 31 janvier 2013

Éolien offshore: multiplication par dix d’ici 2020 dans le monde – 30 janvier 2013

L’éolien terrestre, énergie renouvelable « la moins coûteuse pour le consommateur » – 22 janvier 2013

L’Europe atteint 100 gigawatts d’énergie éolienne – 27 septembre 2012

Éolien: la Chine en tête des nouvelles installations, nouveau navire pour Areva, divorce en France, haute altitude, oiseaux – 20 septembre 2012

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite