Sept collèges pour le débat sur la transition énergétique | SmartPlanet.fr

Sept collèges pour le débat sur la transition énergétique

Par Thierry Noisette | 26 novembre 2012 | 0 commentaire

Le conseil national du débat sur la transition énergétique commencera ses travaux jeudi 29 novembre. Deux nouvelles personnalités ont été choisies par le gouvernement pour le comité de pilotage.

Le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie annonce ce lundi les modalités du débat national sur la transition énergétique.

Le conseil national du débat sur la transition énergétique sera constitué de sept collèges rassemblant les représentants des organisations syndicales, des représentants des employeurs, des ONG environnementales, des associations de consommateurs et chambres consulaires, des élus locaux, des parlementaires et des représentants de l’État.

Il tiendra sa première réunion jeudi 29 novembre après-midi.

Cette première réunion sera consacrée à la discussion de la Charte du débat national et du calendrier des travaux. Le conseil national « est l’instance qui fixera les orientations du débat national et organisera la formulation des recommandations qui serviront de base à la future loi de programmation pour la transition énergétique », indique le ministère.

Le comité de pilotage du débat national « est chargé de la promotion du débat national afin que le plus grand nombre de citoyens y participent. Il sera également le garant du pluralisme et du respect des règles de la Charte. »

Sa composition est « complétée », selon le communiqué. Le départ de Pascal Colombani, président du directoire de Valeo et ancien administrateur du CEA, avait déjà été annoncé dans la presse. Plusieurs associations critiquaient la surreprésentation de représentants de l’industrie nucléaire, deux sur cinq personnalités choisies (avec Anne Lauvergeon, ex-présidente du directoire d’Areva). Ce départ est juste confirmé implicitement, l’intéressé n’étant plus cité.

Le comité de pilotage réunira, comme déjà annoncé le 10 novembre, la ministre de l’Ecologie Delphine Batho, le climatologue Jean Jouzel, Anne Lauvergeon, Bruno Rebelle et Laurence Tubiana (qui « sera la facilitatrice des échanges »), auxquels sont ajoutées deux autres personnalités: Georges Mercadal (ancien vice-président de la Commission nationale du débat public) et Michel Rollier, ancien dirigeant du groupe Michelin.

En outre, le comité des experts sera présidé par Alain Grandjean (membre de la fondation Nicolas Hulot et spécialiste du carbone) et « le secrétaire [sic] général opérationnel du débat sera confié à Thierry Wahl » (comme Laurence Tubiana, cet inspecteur des Finances avait été un des modérateurs des tables rondes de la conférence environnementale de septembre dernier).

L’avocat Arnaud Gossement, qui publie sur son blog le projet de charte du débat national, souligne la mise sur la touche des ONG, par rapport au Grenelle de l’environnement, et la relative lourdeur du dispositif du débat.

L’AFP relève par ailleurs dans une dépêche que le futur débat s’inscrit à la suite de plusieurs autres sur l’énergie menés en France depuis 1994 (Edouard Balladur étant Premier ministre de cohabitation) jusqu’au Grenelle de l’environnement en 2007.

À lire aussi

Delphine Batho: « Pas de sujet tabou » au débat sur la transition énergétique – 26 novembre 2012

Six personnalités contrastées pour piloter le débat sur l’énergie – 12 novembre 2012

Politique énergétique, gaz de schiste, renouvelables: commentaires de Batho et de Montebourg – 18 septembre 2012

Jean-Marc Ayrault: la rénovation du parc immobilier est « une priorité absolue » – 17 septembre 2012

François Hollande à la conférence environnementale: « La France se mobilisera dans la transition énergétique » – 14 septembre 2012

Nucléaire, transports, rénovation thermique des logements: les engagements de François Hollande – 7 mai 2012

Mots-clefs :, , , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite