Trente villes du monde signent une charte de l’éclairage public durable | SmartPlanet.fr

Trente villes du monde signent une charte de l’éclairage public durable

Par Baptiste Roux Dit Riche, Cleantech Republic | 16 mars 2011 | 0 commentaire

L’association internationale Luci a rédigé une charte des bonnes pratiques environnementales pour l’éclairage public des villes.

Engager les élus vers une gestion « durable » de la lumière dans la ville. C’est l’objectif de la Charte internationale des villes pour un éclairage public durable initiée en septembre 2010 par l’association Luci (Lighting Urban Community International). Le réseau – qui regroupe plus de 60 métropoles du monde entier autour des problématiques de la lumière – a déjà convaincu une trentaine de ses membres de signer le texte.

L’enjeu énergétique est conséquent. « Nous pensons que beaucoup de villes pourraient réduire de moitié leur consommation d’électricité liée à l’éclairage », explique Jean-Michel Daclin, maire adjoint de Lyon et ancien président de l’association Luci. Une démarche qui passe d’abord par une meilleure intégration de l’éclairage dans les politiques de développement urbain.

Il s’agit notamment de créer des ambiances lumineuses plus douces et donc plus agréables pour les habitants. « Lors de la création de l’association en 2002, nous avions constaté une tendance à l’éclairage très violent des bâtiments. Nous avons donc mené un travail de réflexion sur les niveaux de lumière », explique Jean-Michel Daclin.

Cette notion de « confort » ne doit pas faire oublier l’enjeu majeur de la charte: réduire l’impact environnemental de l’éclairage. Les membres de Luci s’engageant notamment à diversifier leurs sources d’énergie, à respecter la biodiversité et bien sûr à optimiser la consommation de leurs luminaires.

Des projets pilotes à Toulouse et Rotterdam

Rotterdam avant et après

Rotterdam avant et après

Pour tenir ces promesses, les villes signataires pourront s’appuyer sur les d’expériences pilotes menées par certaines d’entre elles. Et notamment Rotterdam (Pays-Bas) qui depuis septembre 2009 œuvre au remplacement de 8.000 lampadaires sur plus de 150 kilomètres d’axe routier. Un chantier de 5,75 millions d’euros qui réduira de moitié la puissance d’éclairage pendant la nuit.

« Nous allons économiser près de 2,1 millions de kWh, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 600 familles », se réjouit Alexandra Van Huffelen, élue chargée du Développement durable pour la municipalité de Rotterdam. Seul changement notable pour les habitants: l’ambiance lumineuse des avenues. Autrefois teintées de jaune, les artères de la ville portuaire baignent désormais dans une blancheur immaculée.

En France, Toulouse se distingue avec une expérimentation d’éclairage dynamique lancée en mars 2009 dans le quartier de Saint-Etienne. Associant système de détection de présence et lampadaires LED, ce système permet de faire varier la luminosité de 40 W à 118 W lors du passage d’un piéton. Pour l’instant fabriqué de façon « artisanale » par les services techniques de la ville, le dispositif devrait être confié prochainement à un industriel.

« La technologie LED permet de réduire les consommations au maximum de 30%. Elle doit donc s’accompagner de stratégies d’éclairage », explique Alexandre Marciel, adjoint au maire de Toulouse. La ville rose pense ainsi pouvoir diviser de moitié ses consommations électriques liées à l’éclairage d’ici 2020.

L’association Luci en bref

Dénomination : Lighting Urban Community International

Création: 2002

Siège social: Lyon (France)

Villes membres: 63 dont Paris, Moscou, Shanghai, Séoul, Montréal…

Membres associés: Philips, Schréder, Thorn, YGLS…

Présidence: Glasgow

Charte Luci de l’éclairage urbain

1 – Des villes durables

Assurer un accès équitable et gratuit à l’éclairage urbain

Créer un environnement sûr et agréable

Utiliser la lumière pour construire les identités urbaines et culturelles de nos villes

2 – Un éclairage durable

Assurer un accès équitable et gratuit à l’éclairage urbain

Créer un environnement sûr et agréable

Utiliser la lumière pour construire les identités urbaines et culturelles de nos villes

Mots-clefs :, , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite