Autolib’, assez bien jugé mais encore peu utilisé, se substitue d’abord aux transports en commun | SmartPlanet.fr

Autolib’, assez bien jugé mais encore peu utilisé, se substitue d’abord aux transports en commun

Par la rédaction | 6 décembre 2012 | 0 commentaire

La CLCV fait le bilan du service en interrogeant des utilisateurs. Elle relève une disponibilité jugée insuffisante par 20%, et un rôle d’alternative aux transports en commun plus qu’au véhicule particulier.

L’association de consommateurs CLCV a mené une enquête auprès de 152 usagers d’Autolib’. Elle conclut que le service d’auto-partage est majoritairement jugé utile et satisfaisant, avec cependant plusieurs points critiques.

Pour la CLCV, si Autolib’ a un potentiel qui pourrait inciter ses utilisateurs à délaisser leur véhicule personnel, « il ne semble pas avoir encore bien trouvé sa place au sein de l’offre globale de transports ».

La fréquence d’utilisation des personnes interrogées est de plusieurs fois par semaine (47,4%), avec une utilisation assez bien répartie entre travail et loisirs.

57,2% trouvent presque toujours un véhicule disponible, 19,1% toujours. A contrario, estime la CLCV, le fait que 19,7 % déclarent ne pas toujours en trouver « peut constituer un fort obstacle au développement du service et à l’abandon des véhicules personnels par les usagers ».

2,8 utilisations par jour et par véhicule

La CLCV cite des chiffres du syndicat mixte Autolib’ en novembre 2012, qui indiquent 2,8 utilisations par jour et par véhicule; une station de six véhicules voit en moyenne 16 utilisateurs par jour. Aussi peut-on dire que le service est peu utilisé, ce qui facilite le fait de trouver des véhicules, note l’étude.

79,6% des répondants trouvent que le nombre et la répartition des stations permettent d’emprunter et de restituer facilement un véhicule. 20% jugent la situation négative, ce qui « représente une alerte alors que le service est récent et encore peu utilisé ». Les auteurs soulignent que contrairement à Vélib’, Autolib’ ne bénéficie pas d’un service de rééquilibrage entre les stations. Lequel « serait particulièrement utile près des gares où l’utilisation du service est particulièrement forte à certaines heures ».

Qu’en est-il de la substitution à la voiture personnelle? 43,4% déclarent qu’Autolib’ leur permet de réduire sensiblement l’usage de leur véhicule principal, alors que 45,5% déclarent que non. Il y a donc un potentiel, renforcé par le fait que 53,6% déclarent que le service pourrait leur permettre de renoncer à acheter ou à conserver un véhicule (46,1% disent non).

Prendre en compte la distance parcourue

Interrogés sur la raison de leur usage du service de voiture électrique, 47,1% répondent l’utiliser parce qu’il est plus rapide ou plus agréable que les transports en commun, 9,3% qu’il est plus sûr, 32,6% qu’il est plus écologique que la voiture et 9,7% qu’il est plus rapide ou agréable que leur voiture. La CLCV regrette qu’Autolib’ ne semble donc pas se substituer d’abord au véhicule personnel, mais plus aux transports collectifs.

Par ailleurs, « le prix élevé de l’abonnement quotidien (qui est souvent la phase test) semble un frein à son développement », et la CLCV suggère un tarif dégressif, ou une prise en compte de la distance parcourue, qui pénaliserait moins en cas d’embouteillage. Autre point à surveiller, 15% des répondants trouvent que les véhicules sont en mauvais état.

Enquête auprès de 152 utilisateurs dans 14 stations Autolib’, à Paris et en petite couronne.

À lire aussi

Autolib’ disposera de 100 parkings souterrains en 2013 – 26 novembre 2012

Mobilité: Amsterdam a trop de vélos, Volvo en semi-automatique, Deways, location pour étudiants, Autolib’ plaît aux hommes – 22 novembre 2012

Bertrand Delanoë cible les voitures pour lutter contre la pollution à Paris – 13 novembre 2012

En Île-de-France, la marche à pied est le moyen de déplacement numéro un devant la voiture – 5 septembre 2012

Autolib’ en voie d’être rentable plus vite que prévu – 9 mai 2012

Lancement d’Autolib’, libre service de voiture électrique, à Paris et en Ile-de-France – 5 décembre 2011

Mots-clefs :,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite