Des réseaux sans fil contre les rejets de méthane des vaches | SmartPlanet.fr

Des réseaux sans fil contre les rejets de méthane des vaches

Par la rédaction | 11 décembre 2012 | 0 commentaire

Smart Data >>
Voilà une manière inédite de combattre le réchauffement climatique: calmer l’estomac des vaches sujettes aux flatulences, et pour y parvenir, étudier leur digestion à l’aide d’appareils électroniques dans leur système digestif.

par Sarah Korones

Il s’avère que les flatulences bovines sont un contributeur majeur aux émissions de méthane mondiales, un fait inquiétant sachant que ce gaz est encore plus nocif que le dioxyde de carbone. Avec 1,2 milliard d’animaux qui rejettent du méthane sur la planète aujourd’hui, le système digestif du bétail mérite qu’on s’y intéresse.

L’antenne Sustainable Agriculture Flagship du CSIRO, à Brisbane, en Australie, a peut-être trouvé une solution improbable dans les réseaux sans fil. En introduisant des appareils électroniques dans l’estomac des vaches, les chercheurs espèrent trouver ce qui rend ces animaux si sensibles aux flatulences afin de modifier leur régime alimentaire en conséquence.

New Scientist nous décrit l’appareil connecté sans fil.

Ces appareils sont entourés d’une membrane spéciale qui leur permet de survivre aux conditions extrêmes à l’intérieur, l’idée étant de les introduire dans l’estomac de troupeaux entiers de vaches et de les connecter à l’aide d’un réseau sans fil ad hoc.

L’appareil reste dans l’estomac pendant des semaines et mesure la concentration de gaz à l’aide de capteurs infrarouge. Deux ailettes se déploient une fois qu’il est introduit dans l’estomac et l’empêchent d’aller au-delà de la panse, c’est-à-dire la cavité dans l’estomac d’un ovin ou d’un bovin où est produite la majeure partie du gaz.

En mesurant la quantité de méthane produit par le bétail et à quel moment il est produit, les scientifiques espèrent modifier le régime alimentaire des vaches pour obtenir des animaux « à faible teneur en méthane ».

Le CSIRO s’intéresse également à l’effet exact de l’alimentation sur les rejets de méthane, explique Fast Co.Exist, mais les scientifiques ne comprennent pas encore totalement en quoi les deux sont liés.

Image: twicepix via Flickr, sous licence Creative Commons CC by-sa

via Fast Co.Exist et New Scientist

À lire aussi

Aujourd’hui, le fermier a un tracteur, mais aussi un smartphone… - 25 septembre 2012

Le mouton qui criait au loup par SMS – 10 août 2012

Des chats munis de caméras pour mesurer leurs chasses – 4 juin 2012

Réchauffement: toujours plus de gaz à effet de serre concentrés dans l’atmosphère – 21 novembre 2011

Un matériau à base de papier recyclé et de bouse de vache – 26 octobre 2011

Bill Clinton: pour limiter les gaz à effet de serre, ciblez le méthane – 11 juillet 2011

Mots-clefs :, , , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite