Énergies renouvelables: DCNS dans l’hydrolien, Français pro-EnR, biomasse, faux manifestants, Émirats arabes unis, Uruguay | SmartPlanet.fr

Énergies renouvelables: DCNS dans l’hydrolien, Français pro-EnR, biomasse, faux manifestants, Émirats arabes unis, Uruguay

Par Thierry Noisette | 31 janvier 2013 | 0 commentaire

Express: DCNS monte au capital d’OpenHydro. Les Français plébiscitent les énergies renouvelables. Échec des grandes centrales à biomasse, succès des filières locales. Des anti-éoliens recrutent des manifestants payés. Abou Dhabi investit dans la transition énergétique. L’Uruguay bientôt très vert.

DCNS vise 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires dans l’hydrolien en 2025

Le groupe naval DCNS va porter sa participation au sein d’OpenHydro de 11% à 59,7%, prenant ainsi le contrôle de la start-up irlandaise spécialisée dans les hydroliennes, rapporte La Tribune. Pour cela, DCNS va débourser 130 millions d’euros. Cette opération s’inscrit dans son plan de croissance, qui vise à doubler son chiffre d’affaires entre 2010 et 2020.

Selon l’entreprise, le marché de l’énergie hydrolienne représente dans le monde une puissance exploitable d’au moins 90 GW, soit l’équivalent d’une soixantaine d’EPR. L’ambition de DCNS est de réaliser un chiffre d’affaires d’au moins un milliard d’euros à l’horizon 2025 sur le marché de l’énergie hydrolienne.

Neuf Français sur dix favorables au développement des énergies renouvelables

84% estiment qu’elles ne se développent pas assez vite dans notre pays (sondage Ipsos (PDF) réalisé du 3 au 10 décembre 2012). L’énergie éolienne et l’énergie solaire sont les plus connues des renouvelables. La biomasse est spontanément citée par seulement 19% des Français.

L’échec des grandes centrales de biomasse

Un rapport du Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) disqualifie la politique énergétique misant sur la biomasse forestière pour produire de l’électricité. Incapables de mobiliser de nouvelles ressources en bois-énergie, les grandes centrales à biomasse fragilisent les filières existantes. Le rapport pointe en revanche le succès des filières locales, note Novethic.

États-Unis: des anti-éoliens recrutent des faux manifestants

Pas si facile de faire campagne contre les énergies renouvelables? Pour organiser une manifestation anti-éolienne, une firme a passé une annonce sur le site Craigslist pour recruter des pseudo-manifestants. 20 dollars « vite gagnés » pour se tenir aux côtés des orateurs et des élus et célébrités, lors d’une manifestation devant l’ambassade britannique à New York, dans Manhattan.

Émirats arabes unis: un émirat riche en pétrole prépare son passage aux EnR

Les Émirats arabes unis abritent la 7e réserve mondiale de pétrole brut et de gaz. A Abou Dhabi, qui produit 2,5 millions de barils par jour, soit 93% de la production de pétrole des EAU, un ambitieux programme de transition vers les énergies renouvelables est entamé depuis 2006.  Masdar, une entreprise détenue indirectement par le gouvernement, travaille sur les EnR et l’efficacité énergétique.

Le lieu de démonstration de ces technologies est Masdar City, un site de six kilomètres carrés, dont le tiers de la surface est maintenant bâti. Il comprend un institut où 337 étudiants de 140 pays étudient les sciences du développement durable, de l’architecture des bâtiments à basse consommation d’énergie aux recherches sur les meilleurs matériaux pour les cellules solaires.

Ce bâtiment est entièrement alimenté par une ferme solaire de 10 MW et des modules sur le toit (1 MW), et met en œuvre diverses technologies qui le rendent 65% plus efficace énergétiquement que la moyenne des bâtiments d’Abou Dhabi.

En 2015, l’Uruguay produira 90% de son électricité grâce au renouvelable

La politique énergétique uruguayenne fait la part belle aux énergies vertes pour en finir à très court terme avec les énergies fossiles. Le vent devrait fournir près d’un tiers de l’électricité grâce à la construction d’une vingtaine de nouveaux parcs éoliens, tandis que la biomasse et l’hydroélectrique viendront compléter la production.

Pour y parvenir, l’entreprise nationale d’électricité UTE multiplie les accords avec les investisseurs privés pour augmenter au plus vite la capacité éolienne installée. Elle a aussi passé un contrat avec son homologue brésilienne, Eletrobras.

À lire aussi

Énergie hydrolienne: Alstom a bouclé l’achat de TGL – 30 janvier 2013

Barack Obama: « Nous répondrons à la menace du changement climatique » – 23 janvier 2013

Croissance explosive de l’énergie solaire en Amérique latine – 9 janvier 2013

Énergies renouvelables: Obama, EDF éolien en Pologne, éCO2mix enrichi, hydrolienne coulée – 9 janvier 2013

Chaufferies biomasse: six projets retenus en Ile-de-France – 23 février 2012

DCNS et Fortum veulent tester ensemble l’énergie des vagues – 13 octobre 2011

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite