Éolien offshore: multiplication par dix d’ici 2020 dans le monde | SmartPlanet.fr

Éolien offshore: multiplication par dix d’ici 2020 dans le monde

Par la rédaction | 30 janvier 2013 | 0 commentaire

La Grande-Bretagne, idéalement située et investissant fortement, est en tête de cette croissance de l’énergie éolienne en mer. L’Allemagne a aussi des plans importants.

Le marché mondial de l’éolien en mer devrait exploser au cours de la prochaine décennie, poussé par l’épuisement des réserves de combustibles fossiles, la baisse des coûts de production d’énergie éolienne et les investissements impressionnants de la Grande-Bretagne. C’est ce qu’annonce un nouveau rapport du cabinet de conseil GlobalData.

Ce rapport prévoit que le marché mondial de l’éolien offshore va décupler entre 2012 (5,1 gigawatts de capacité installée) et 2020 (54,9 GW), avec une croissance annuelle de 34,5%.

Le Royaume-Uni est un acteur majeur du secteur, grâce à ses investissements élevés et à son emplacement idéal. Il a contribué à plus de la moitié de la capacité mondiale installée l’an dernier, avec 2,7 GW.

Pour Jonathan Lane, de GlobalData, « bien que les risques pour les investisseurs demeurent », notamment les modifications réglementaires et la concurrence du nucléaire, « le gouvernement britannique soutient fermement l’éolien en mer par le biais du projet de loi Energie ».

Selon le rapport, les industries éoliennes offshore d’autres pays vont également connaître une expansion massive au cours de la décennie. L’Allemagne, en particulier, a des plans pour le secteur, avec un objectif affiché de 25 GW de capacité installée en 2030 et de 95 GW en 2050. Entre 2012 et 2020 cependant, GlobalData ne prévoit pour l’Allemagne qu’une croissance modeste de 220 MW installés à 8 GW.

Rappelons qu’en France, où début 2011 était annoncé un premier objectif de 3 GW d’éolien en mer, le Grenelle de l’environnement prévoyait 6 GW installés en 2020. Un calendrier sérieusement plombé depuis par les retards successifs, sous Sarkozy puis sous Hollande. Avec le lancement d’un deuxième appel d’offres (pour une mise en service vers 2021-2023), annoncé pour mars 2013, la France vise pour le moment en tout 2 GW d’éoliennes le long des côtes. À suivre donc.

À lire aussi

Appel d’offres pour deux parcs éoliens offshore – 9 janvier 2013

Énergies marines: l’énorme potentiel de la Grande-Bretagne – 8 octobre 2012

L’Europe atteint 100 gigawatts d’énergie éolienne – 27 septembre 2012

François Hollande à la conférence environnementale: « La France se mobilisera dans la transition énergétique » – 14 septembre 2012

Éolien offshore: EDF et Alstom remportent trois parcs sur quatre – 6 avril 2012

Éoliennes en mer: un premier projet de 10 milliards d’euros – 7 février 2011

Mots-clefs :, , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite