Eolien offshore: recours des anti-éoliens contre l’appel d’offres | SmartPlanet.fr

Eolien offshore: recours des anti-éoliens contre l’appel d’offres

Par Thierry Noisette | 7 septembre 2011 | 12 commentaires

La Fédération environnement durable annonce avoir formé un recours contre l’appel d’offres sur l’éolien offshore.

La Fédération environnement durable (FED), association anti-éolienne, a déclaré avoir formé un recours gracieux auprès des ministres de l’Ecologie et de l’Industrie, demandant le retrait de l’appel d’offres de juillet sur l’éolien offshore.

Plusieurs associations de riverains de communes au large desquelles sont prévus les parcs éoliens marins soutiennent ce recours.

La FED indique sur son site vouloir regrouper les associations et particuliers qui entendent peser sur la politique énergétique de la France, notamment « en menant une réflexion sur les énergies renouvelables »:

« La raison fondatrice de la Fédération Environnement Durable, consiste à s’interroger sur l’hégémonie la légitimité de l’éolien industriel dans les 21% d’EnR que la France tente d’instaurer. »

Des écologistes, comme Sortir du Nucléaire, estiment pour leur part que la FED est en fait un lobby pro-nucléaire. En avril 2010, Rue89 a publié un document interne diffusé par erreur par la FED sur son site web, qui montrait comment l’association glisse des éléments de langage à ses adhérents pour écrire aux élus (« Les mots que souffle le lobby anti-éolien à ses sympathisants« ).

À lire aussi

Nexans remporte un contrat pour un parc éolien offshore en Allemagne – 25 août 2011

Pike prévoit un triplement mondial de l’éolien de 2010 à 2017 – 13 juillet 2011

Eolien en mer: premier appel d’offres pour un demi-millier d’éoliennes – 12 juillet 2011

L’Allemagne investit dans l’éolien offshore pour préparer sa sortie du nucléaire – 7 juillet 2011

Mots-clefs :, , ,

 
Reply to Story

SmartPlanet TalkbackPartagez vos idées et votre expertise sur ce sujet

S'inscrire à cette discussion via RSS

  • 1

    Arnaud Casalis

    8 septembre 2011

    Dans une vision écologique, l’éolien est assurément une des voies les plus absurdes : cette filière met en place un dispositif qui achève l’industrialisation de ce qui reste de nature en sacrifiant et la terre et la mer. Elle ne propose qu’une production électrique supplémentaire, dans une vision de croissance infinie et de gâchis consumériste. En raison de ses déficiences intrinsèques et des aléas de son rendement, elle doit s’appuyer sur des centrales électriques fossiles, émettrices de gaz à effet de serre. En dénonçant les méfaits d’un complexe industrialo-financier qui sacrifie les filières d’économie d’énergie pour promouvoir une économie artificielle, coûteuse et subventionnée, la FED montre qu’elle est en pointe du combat écologique. Sauver la mer et les côtes de futurs naufrages sur un des axes maritimes les plus denses au monde est un vrai enjeu de défense de l’environnement. Et si la FED donne à ses membres des conseils pour s’adresser aux élus, elle a bien raison de le faire. C’est un minimum pour une si grande cause !

  • 2

    VERDEBON

    8 septembre 2011

    Je ne vois pas vraiment très bien ce que vient faire le commentaire polémique de sortir du nucléaire dans un recours contre l’éolien en mer. A croire que cette association n’a rien à dire pour défendre les éoliennes… ce qui doit en effet être le cas.

    Une chose est sûre, c’est que toutes ces éoliennes en mer ne peuvent que porter atteinte à la faune et à la flore maritime. Un exemple : la protection contre la corrosion des mâts implique des antifoolings,dangereux et polluants. Un autre : les éoliennes tuent des colonies d’oiseaux. Un autre encore : le creusement des fondations détruit les sous-sols halieutiquement favorables. etc.. Il semble qu’on soit sur le point commettre un grand crime écologique dont il faut rapidement prendre conscience. Il y a urgence pour sauver la mer.

  • 3

    JP C

    9 septembre 2011

    La FED glisse des éléments de langage…: C’est bien le rôle d’une fédération que d’aider ses membres, de proposer des arguments et d’apporter un minimum d’organisation. Et cette fédération a fort à faire face à un puissant lobbying drapé de vert..
    Pour ce qui est de pro-nucléaire, il faudrait que sortir du nucléaire intègre que le monde n’est pas coupé en deux parties les pros et les anti-nucléaire !

  • 4

    GREGOIRE

    9 septembre 2011

    Accuser ces parcs éoliens de « mettre en place un dispositif (les parcs éoliens off shore) qui achève l’industrialisation de ce qui reste de nature en sacrifiant et la terre et la mer. » !!! C’est vrai, les poissons au large vont être contaminés par les éoliennes. Bref, un tel post explique pourquoi la majeure partie de la population rejette les verts (enfin c’est l’étiquette qu’ils se donnent) : nous on a tout compris et vous les « non verts » vous ne pouvez pas avoir une opinion.

  • 5

    hvidsten

    12 septembre 2011

    pas green ni blue ….éoliennes flottantes et hydroliennes seraient
    par contre environnementalement plus acceptable ….mais là a 10
    km bonjour les dégâts ! tout ça pour un bilan CO2 contestable ….la
    FED a raison il est préférable d’arrêter, ouvrir les yeux et revoir les
    copies .

  • 6

    Esther

    24 octobre 2011

    L’industrie nucléaire s’inquiète de la perte de ses positions et envoie ses troupes déguisées, sous divers labels, en prétendus écologistes et défenseurs de la nature.

    Mais la réalité est là : http://energeia.voila.net/electri/electri_compar_2015.htm

     » La capacité installée et la production annuelle d’électricité ajoutée de l’éolien et du solaire dépasseront celles du nucléaire chaque année de 2011 à 2015, dans le monde.  »
    ( voir le texte et les tableaux de données ).

    Et n’oublions pas l’échec du nucléaire avec le réacteur EPR, aussi bien en Finlande (le 1er) qu’en France (le 2e).
    Avec, à noter, un coût prévisionnel de 81 euros le MWh en 2016. Plus cher que l’éolien (28 à 82 euros) et parfois plus cher que le solaire (les prix baisse de 50% en 7 ans).

  • 7

    pemmore

    8 novembre 2011

    Comme j’ai déjà dit sur d’autres sites il faut installer cette centrale face à une côte détruite par le tourisme ,ils ont volé le paysage en construisant des hlm à débiles,faut renvoyer l’ascenseur ,je propose donc devant merlin plage sur la commune de st hilaire de riez ,c’est pas un passage de migrateurs ,il y a du vent ,et la vendée manque de courant électrique.
    Avec la pêche des estivants il n’y a plus ni crabes ni poissons.
    Et moi je trouve beau ce grand moulin à vent qui me rappelle ceux de mon enfance dans des landes sauvages et belles.
    Ceux qui ne sont pas contents ne sont pas obligés de venir ,faites votre écologie d’abord devant votre porte, et sur votre toit.

  • 8

    Pilou

    2 février 2012

    Je parie que c’est encore une bande vieux croulant, qui ne veut pas voir sa région changer, et qui préfère construire des centrales nucléaires loin de chez eux, plutôt que des éoliennes « moches » à coté de chez eux.

    L’homme à fait le choix d’une évolution technologique, est l’énergie nous est dorénavant indispensable…

    L’éolien est bien sur loin d’être parfait, mais peut remplacer des centrales à charbon ou centrales nucléaire, c’est au moins une évolution.

    J’en ai marre de ce pays, ou les vieux pensent que les jeunes sont leurs esclaves, qu’ils n’ont pas droit aux technologies, qui doivent rembourser les dettes de leurs parents, leur payer leur retraites, leurs soins, et rembourser le cout de leur éducation.

    Ce qui se passera bientôt en France est une fuite de la jeunesse vers des pays plus accueillant, laissant les vieux seuls et dans la mouise !!!

  • 9

    jmdesp

    12 mars 2012

    Sauf que l’éolien ne marche pas, car pas de production *prévisible* de l’électricité. C’est des alternances de pics de production, et de creux total, sur des périodes en général de quelques jours, mais parfois nettement plus long, par an on compte au une période d’environ 2 semaines d’absence presque complète de production, sur toute la France.
    Par contre quand la production se fera à fond, on ne saura pas quoi faire des 3GW (il faudrait l’envoyer aux 4 coins de la France par les lignes très haute tension à 400 000V, mais les éoliennes ne sont pas prévues pour injecter sur ce réseau. Et ceux plus basse tension ont beaucoup plus de pertes au km),
    Aussi ce projet, rapporté au MWh de production moyenne, revient encore plus cher que le ratage actuel sur l’EPR, et vu les coûts d’entretien en mer, l’érosion, ne sera pas plus économique non plus en maintenance.

  • 10

    Tonton Garou

    27 mars 2012

    Bonjour,

    Je pense que l éolien est une chose potentiellement
    intéressante dans des projets a taille européenne voir plus tel
    Supergrid.

    Au niveau nationale et au vu du maillage actuel, de nos type de
    production et consommation, il serait plus intéressant dans un
    premier temps de miser plus sur le solaire du fait de sa
    prévisibilité. De là, s adapter petit a petit au énergie
    renouvelable en modifiant nos habitude de consommation.
    Cela dit, on trouve malheureusement tout et surtout n importe
    quoi parmi les installateurs photovoltaïque.

    Pour les éoliennes, au delà de l aspect technique et visuel, je
    trouve qu il est déplorable de les installer dans des endroits où l
    acier et le béton n étaient pas encore présent…

  • 11

    pemmore

    20 juin 2012

    Dire que ça va détruire des zones halieutiques est idiot ,tout ce qui peut perturber le chalutage est positif en créant des zones de reproduction de poissons coquillages et une forme de corail local ,et la majorité des opposants ne sont même pas du coin ni vivants sur place ,ça ne concerne que les locaux et moi je trouve très beaux ces grands moulins à vent .
    Et ça va faire des recettes pour les communes.
    Moi par exemple je suis totalement contre les tours de la défense et pour leur destruction mais c’est pas à moi de le faire.
    C’est un fantasme d’accepter son coin entièrement urbanisé chez-soi sans un iota de campagne mais de ne rien vouloir ailleurs mis à part les hlm à touristes et les chemins balisés (à toutous pleins de crottes) parfaitement stupides.

  • 12

    Renaud

    11 septembre 2012

    Bonjour à tous,

    En parcourant les commentaires, je suis surpris que de nombreux lecteurs d’un journal dont le thème principal est l’écologie est autant à redire sur les éoliennes. il me semblait qu’elles faisaient partie des « bonnes » solutions (comparé aux autres évidement).

    L’approche de Negawatt (http://www.negawatt.org/) me semble un bon point de départ pour réfléchir et peser les avantages et inconvénients de chaque solution.

    Je n’ai jamais compris l’argument des paysages gâchés, je vis en campagne et il y a plusieurs champs d’éoliennes autour de ma commune, J’aime bien les voir tourner et je suis toujours aussi dérangé par l’esthétique des zones commerciales et de nombreuses zones résidentielles.

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite