Éoliennes en mer: un premier projet de 10 milliards d’euros | SmartPlanet.fr

Éoliennes en mer: un premier projet de 10 milliards d’euros

Par Thierry Noisette | 7 février 2011 | 1 commentaire

L’installation de 600 éoliennes au large de la Manche et de l’Atlantique devrait être opérationnelle à partir de 2015. L’appel d’offres annoncé par Nicolas Sarkozy sera lancé en mai.

Six cents éoliennes au large des côtes françaises: c’est l’ambitieux projet pour lequel un appel d’offres va être lancé au printemps. Présenté à Saint-Nazaire par le président de la République Nicolas Sarkozy, le projet porte sur un investissement de 10 milliards d’euros et une puissance totale de 3.000 mégawatts (MW).

Le Grenelle de l’environnement prévoit une puissance éolienne en mer de 6.000 MW d’ici 2020, soit 1200 éoliennes produisant 3,5% de la consommation française d’électricité. Ce programme représente un investissement total de 20 milliards d’euros. Il sera financé par un relèvement entre 2015 et 2020 de la contribution au service public de l’électricité, a annoncé le gouvernement. Soit un montant qui représentera 4% de la facture des ménages en 2020, environ 25 euros par ménage et par an.

La première tranche annoncée portera sur cinq zones d’une surface totale de 533 km2, sur la Manche (Le Tréport, Fécamp, Courseulles-sur-Mer et Saint-Brieuc) et sur l’Atlantique (Saint-Nazaire). Le premier appel d’offres sera lancé en mai prochain pour ces cinq sites. Les lauréats seront sélectionnés au premier semestre 2012, et les installations devraient être mises en service à partir de 2015.

L’objectif annoncé est, outre le respect du Grenelle de l’environnement, « de conquérir une position de leader dans l’industrie des énergies marines » et la création de dizaines de milliers d’emplois pérennes en France, déclare le gouvernement.

L’éolien offshore représente 20% des objectifs français d’augmentation de production d’électricité à partir d’énergies nouvelles, une filière porteuse à laquelle le gouvernement s’engage à «un soutien résolu et sans ambiguité», a affirmé la ministre de l’Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Ce marché de grande ampleur excite les convoitises des entreprises: les constructeurs navals DCNS et STX France, EDF et Alstom, notamment, ont annoncé des alliances pour répondre à l’appel d’offres. Même intérêt de la part des collectivités, comme Le Havre et Saint-Nazaire qui ont engagé (PDF) en septembre dernier un partenariat dans l’éolien offshore.

Mots-clefs :,

 
Reply to Story

SmartPlanet TalkbackPartagez vos idées et votre expertise sur ce sujet

S'inscrire à cette discussion via RSS

  • 1

    thierry de Pontcharra

    11 juillet 2011

    20 milliards d’euros d’investissement pour les éoliennes off shore, et qui va payer la facture? merçi

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite