Êtes-vous suffisamment en forme pour être touriste de l’espace? | SmartPlanet.fr

Êtes-vous suffisamment en forme pour être touriste de l’espace?

Par la rédaction | 20 décembre 2012 | 0 commentaire

Les vols spatiaux pourraient concerner 13.000 touristes les dix premières années de l’ouverture du tourisme de l’espace. Mais il leur faudra une forme suffisante et se préparer à affronter petits bobos et tracas éventuels de santé.

par Janet Fang

Vous avez peut-être les moyens de vous payer un billet pour l’espace, mais pouvez-vous supporter tous les troubles possibles que, pour la plupart, seuls des astronautes en excellente santé ont connus?

ScienceNOW vous fait un bilan pré-vol.

Avec l’essor futur du tourisme spatial, vous pourriez bien vous retrouver sur un vol suborbital court d’un opérateur de l’espace commercial, en balade pour un week-end vers la station spatiale internationale ou en séjour d’un mois dans un laboratoire privé de recherche ou un hôtel en orbite. En fait, les compagnies de vols commerciaux pourraient s’attendre à pas moins de 13.000 touristes de l’espace pendant les dix premières années de leur fonctionnement.

En conséquence, une équipe de chercheurs conduite par Marlene Grenon de l’université de Californie, à San Francisco, a analysé des études précédentes sur la médecine de l’espace et a compilé une liste de points à considérer à l’attention des médecins, afin de les alerter sur les différentes façons dont les vols spatiaux peuvent aggraver des conditions préexistantes chez leurs patients.

Tout d’abord, quasiment aucune fonction corporelle n’est épargnée.

Toutefois, la plupart des troubles pourraient être maintenus sous contrôle par des médicaments ou des exercices spécifiques une fois en orbite.

- Les vols courts peuvent provoquer le mal des transports, des maux de tête et une congestion des sinus.

- Les vols longs peuvent exacerber l’ostéoporose, le mal de dos, les reflux gastriques et certains types de cancers, ainsi qu’augmenter le risque d’infections et de calculs rénaux.

Leurs travaux ont été publiés mi-décembre dans BMJ.

Via ScienceNOW

Photo: station spatiale internationale (Nasa, via Wikipédia)

À lire aussi

Surveillance médicale: suivre ses signes vitaux par iPhone – 19 décembre 2012

Pourquoi les vaisseaux spatiaux d’aujourd’hui utilisent toujours des processeurs des années 1990 – 14 décembre 2012

Neil Armstrong, de la Lune aux étoiles – 27 août 2012

Richard Branson a inauguré l’aéroport spatial de Virgin Galactic – 21 novembre 2011

Voyage spatial: la Darpa rêve d’envoyer des humains vers les étoiles – 19 août 2011

Tourisme spatial : mieux vaut être riche et bien portant – ZDNet.fr, 22 août 2006

Mots-clefs :,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite