Fin du monde: quelles seraient les conséquences d’une tempête solaire sur le réseau électrique? | SmartPlanet.fr

Fin du monde: quelles seraient les conséquences d’une tempête solaire sur le réseau électrique?

Par Thierry Noisette | 13 décembre 2012 | 1 commentaire

Revue de web: partant du buzz « maya », RTE expose les dégâts possibles des tempêtes solaires sur le réseau électrique, et pourquoi en France nous en sommes plus protégés qu’au Québec, où le réseau fut coupé plusieurs heures en 1989.

De l’art de ricocher sur les légendes et modes pour communiquer: le CDC d’Atlanta avait expliqué au printemps 2011 comment « survivre à une apocalypse zombie » pour informer sur la protection contre les (vraies) épidémies.

Cette fois, c’est Au-delà des lignes, le « blog du transport de l’électricité » de RTE, qui part du bruit médiatique sur la prétendue prédiction maya de fin du monde le 21 décembre. Le blog de l’exploitant du réseau français des lignes à haute tension saisit l’occasion pour répondre à une question qui lui a été posée par des internautes: quels sont les risques d’une tempête solaire pour les réseaux de transport d’électricité, notamment en France?

L’article rappelle les mécanismes des tempêtes solaires, ces flux de particules émises par le soleil, et la protection dont nous bénéficions par la magnétosphère. En cas d’émission importante, l’éruption solaire peut modifier le champ magnétique terrestre et déclencher des orages magnétiques.

Le blog rappelle que les courants électriques géomagnétiquement induits peuvent s’infiltrer dans le réseau électrique.

« Or les transformateurs ne sont pas conçus pour recevoir ce type de courants. Fabriqués avec des matériaux ferromagnétiques, ils peuvent même être saturés par ces courants. De là, des risques d’avarie du matériel et de perturbation de certaines protections du réseau.

Il faut savoir aussi que les courants géomagnétiquement induits couvrent naturellement une zone géographique étendue. S’ils abîment plusieurs transformateurs au même instant, ils peuvent entraîner une panne électrique exceptionnelle. L’Histoire garde en mémoire celle qui est intervenue sur le réseau de transport d’électricité au Québec, lors de la tempête solaire du 10 mars 1989 qui a provoqué un black-out du pays pendant 9 heures. »

Mais contrairement au réseau canadien, explique RTE, le réseau électrique HT et THT français est protégé contre les orages magnétiques pour plusieurs raisons, dont les trois principales sont:

• Une raison géographique: l’éloignement de la France des pôles magnétiques.

• Une structure maillée du réseau de transport d’électricité français:

« L’intensité des courants géomagnétiques dans une ligne électrique est d’autant plus forte que la distance entre deux points de rattachement au sol est grande. Or le réseau de transport d’électricité français présente des tronçons entre deux points rattachés au sol (pylônes ou postes) moins longs que ceux de son homologue québécois. Plus globalement, sa structure très maillée à l’échelle du pays et du continent européen, le protège : les courants électriques magnétiquement induits sont d’autant mieux répartis, et les risques diminués. »

• Protection particulière des équipements du réseau de RTE:

« Au niveau des transformateurs dans les postes électriques2, le réseau HT et THT français est relié à la terre par une ‘impédance’. C’est-à-dire par un composant qui s’oppose  à la remontée, depuis la terre,  des courants électriques  géomagnétiques dans le réseau (impedire en latin: entraver). »

Nous voilà rassurés: si fin du monde il y a, elle a peu de chances d’être provoquée par une tempête solaire. Notons toutefois qu’il y a eu dans le passé des éruptions solaires plus violentes que celle de 1989, comme en 1859 où des aurores boréales furent visibles jusqu’aux Antilles. Un événement de cette ampleur pourrait provoquer, certes pas la fin du monde, mais des milliers de milliards d’euros de dégâts.

Source: Fin du monde le 21 décembre 2012, tempêtes solaires … et black-out sur le réseau électrique français? – Au delà des lignes

À lire aussi

Dennis Meadows: la nature va se charger de mettre fin à la croissance – 30 mai 2012

Un tsunami solaire pourrait gravement endommager satellites et réseaux – 19 avril 2012

L’humanité sous-estime-t-elle le risque de sa disparition? – 15 mars 2012

La question du film « Contagion »: sommes-nous vraiment préparés pour une pandémie? – 5 octobre 2011

Tempêtes solaires: la NASA progresse vers les prévisions météo spatiales – 16 septembre 2011

Survivre à une apocalypse zombie: les conseils du CDC – 25 mai 2011

Mots-clefs :,

 
Reply to Story

SmartPlanet TalkbackPartagez vos idées et votre expertise sur ce sujet

S'inscrire à cette discussion via RSS

  • 1

    favier

    13 décembre 2012

    je ny croi vraiment pa a ste fin du monde tt capour fair flipper les gens !!!

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite