Impression 3D: le gouvernement américain investit dans un centre de recherche | SmartPlanet.fr

Impression 3D: le gouvernement américain investit dans un centre de recherche

Par la rédaction | 23 août 2012 | 0 commentaire

En partenariat public-privé, dirigé par la Défense américaine, un institut pilote est prévu dans l’Ohio. Objectif, « transformer presque n’importe quel modèle numérique en un objet physique ».

par Joe McKendrick

L’impression 3D peut être une technologie très intéressante dans les Fab Labs [laboratoires de fabrication] et les ateliers de bidouilleurs, mais elle est aussi sur le point de changer le visage de la grande industrie. En fin de compte, avec son empreinte environnementale légère, des niveaux élevés de personnalisation et une livraison rapide, l’impression 3D promet de rendre la fabrication nationale plus compétitive que celle à l’étranger.

Les promesses de cette nouvelle technologie ne sont pas passées inaperçues des décideurs américains, ni de l’armée américaine, qui vient d’annoncer un projet de construction d’un centre d’impression 3D (renommée ici, en anglais, Additive Manufacturing, une appellation sonnant plus industriel), à Youngstown, dans l’Ohio.

Selon un article d’Innovation News Daily, le centre, un partenariat public-privé mené par l’armée américaine, est en cours de création avec pour objectif de d’exploiter « la puissance de l’impression 3D pour transformer presque n’importe quel modèle numérique en un objet physique ».

L’impression 3D peut avoir des applications dans une large gamme d’industries, dont la défense, l’aérospatiale, l’automobile et la transformation des métaux. Le ministère de la Défense envisage de personnaliser des pièces sur le site, pour des systèmes qui sinon seraient coûteux à fabriquer ou à livrer, selon un communiqué de la Maison blanche.

Le ministère de l’Énergie prévoit que ces procédés de fabrication pourraient économiser plus de 50% de l’énergie consommée actuellement par des procédés classiques.

Cinq organismes fédéraux – les ministères de la Défense, de l’Énergie et du Commerce, la National Science Foundation et la Nasa – se sont engagés ensemble à investir 45 millions de dollars (36 millions d’euros) dans l’institut. Un investissement initial de 30 millions de dollars a été attribué.

L’institut recevra également un montant supplémentaire de 40 millions de dollars d’un consortium d’entreprises de fabrication, d’universités, de collèges communautaires et d’organisations à but non lucratif, basés dans l’Ohio, la Pennsylvanie et la Virginie-Occidentale. Il s’agit du premier des 15 instituts de fabrication d’innovation (manufacturing innovation institutes) prévus par le gouvernement fédéral.

À lire aussi

L’imprimante 3D qui tient dans une valise – 21 août 2012

Une petite fille retrouve l’usage de ses bras grâce à une imprimante 3D – 16 août 2012

Une imprimante 3D produit un vrai flingue – 8 août 2012

Imprimantes 3D, deux modèles vus au CES de Las Vegas – 18 janvier 2012

Une idée, créer une base de données numérique pour les pièces détachées automobiles – 16 janvier 2012

Des organes humains de remplacement, grâce à une imprimante 3D – 28 juillet 2011

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite