La première bibliothèque publique sans livres aux États-Unis ouvre bientôt au Texas | SmartPlanet.fr

La première bibliothèque publique sans livres aux États-Unis ouvre bientôt au Texas

Par Tyler Falk | 14 janvier 2013 | 0 commentaire

Un réseau de bibliothèques publiques, dont la première ouvre cet été, est en préparation dans la région texane de San Antonio. Les habitants pourront y emprunter des liseuses ou emprunter des livres numériques à distance.

Une bibliothèque sans livres c’est comme un humain sans oxygène, ça ne peut pas exister, non? Eh bien si, au moins dans un comté du Texas.

Le comté de Bexar (1,7 million d’habitants) s’apprête à ouvrir le premier système de bibliothèque publique sans livres aux États-Unis. Et oui, il s’agit bien d’une bibliothèque réelle, de briques et de pierres – ou d’une série de bibliothèques à travers le comté – sans livres imprimés, appelée BiblioTech.

« Si vous voulez vous faire une idée de ce à quoi ça ressemble, allez dans un magasin Apple, a déclaré un de ses initiateurs, le juge Nelson Wolff, du comté de Bexar, au San Antonio Express.

Les résidents pourront emprunter des liseuses électroniques pendant deux semaines, après quoi l’appareil ne sera plus utilisable et devra être rendu. Les habitants qui ont des liseuses pourront accéder à distance à la collection de la bibliothèque. Le premier site doit ouvrir l’été prochain.

« Il ne faut pas considérer ça comme un substitut à la bibliothèque traditionnelle », a déclaré le juge Wolff dans un communiqué (PDF). « C’est une amélioration du système actuel auquel tous les habitants du comté ont accès. Dans le paysage en constante évolution de la technologie, l’alphabétisation ne consiste plus à prendre un livre imprimé et à être capable de comprendre les mots ; la technologie change la façon dont nous lisons, apprenons et nous épanouissons en tant que citoyens du 21e siècle. »

C’est aussi un modèle qui peut être reproduit dans des zones hors des villes et des régions urbaines peu denses, où la construction d’un système complet de bibliothèque n’est pas financièrement réalisable.

Personnellement, j’aime faire une pause des écrans en parcourant les étagères d’une bibliothèque, et j’espère en conséquence que Nelson Wolff a raison de dire que ces bibliothèques sans livres ne remplacent pas les bibliothèques traditionnelles. Mais a-t-il raison? L’avenir de la bibliothèque est-il au zéro livre?

Bexar set to turn the page on idea of books in libraries [San Antonio Express]

Image: via mysanantonio.com

merci à Discovery News

À lire aussi

Énergies renouvelables: batteries du futur, île Maurice, coûts du photovoltaïque, cinébus solaire – 4 décembre 2012

Livres numériques: une bibliothèque qui n’utilise que des codes QR – 26 juillet 2012

Éducation dans les pays en développement: davantage de tablettes, de réseaux sociaux et de surveillance – 19 juillet 2012

Les bouquinistes de Paris testent de nouvelles boîtes à livres – 9 février 2012

La Corée oriente ses manuels scolaires vers le cloud computing – 12 décembre 2011

Au Texas, la capitale Austin passe au 100% renouvelable – 7 octobre 2011

Mots-clefs :, , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite