La Silicon Valley fait son miel de la défense des abeilles | SmartPlanet.fr

La Silicon Valley fait son miel de la défense des abeilles

Par la rédaction | 14 novembre 2012 | 2 commentaires

La région de San Francisco voit se multiplier les ruches autour des sièges de start-ups et de grandes entreprises high-tech, soucieuses de verdir leur image en augmentant la population d’une espèce menacée.

par Tyler Falk

La Silicon Valley bourdonne, ces temps-ci, mais il ne s’agit pas du buzz des derniers gadgets ou des plus récentes start-ups. C’est une nouvelle tendance des entreprises de la région de San Francisco, qui adoptent les abeilles.

Le Wall Street Journal rapporte que les compagnies de la région installent des ruches à leurs sièges ou sur leurs toits, afin de peaufiner leur image verte; ainsi que d’améliorer le bien-être de leurs employés et, naturellement, de récolter du miel.

« Ça commence vraiment à faire partie du mode de vie de San Francisco et de la Baie », déclare Robert MacKimmie, fondateur de City Bees, un groupe de gestion et de promotion des ruches à San Francisco.
Bien qu’il n’y ait pas de statistiques connues sur le nombre de bâtiments et d’entreprises ayant leurs propres ruches, il est évident que la tendance grandit, expose Philip Gerrie, président de l’Association des apiculteurs de San Francisco (San Francisco Beekeepers Association, SFBA).

Il dit que de nombreuses compagnies ont été incitées à participer au renforcement de la population d’abeilles par les rapports antérieurs sur le phénomène appelé syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles ouvrières qui ne parviennent pas à retourner à leur ruche, laissant la colonie se débrouiller seule. [NDLR: les liens ont été ajoutés par SmartPlanet]

Mais il ne s’agit pas que de minuscules jeunes pousses avec des ruchers, des très grandes entreprises de high-tech investissent aussi dans des projets apicoles. Le WSJ souligne que Intel compte cinq ruches et 200.000 abeilles, et Google quatre ruches à son siège. En plus de polliniser les fleurs sur leurs terrains et dans toute la région, les deux entreprises utilisent le miel à la cafétéria des employés et offrent des cours d’apiculture.

Companies Get Sweet on Bees [Wall Street Journal]

Photo: CharlesLam via Flickr, sous licence Creative Commons CC by-sa

À lire aussi

Les entreprises mondiales les plus vertes, édition 2012 – 29 octobre 2012

La biodiversité des villes, c’est bon pour la santé, expose l’ONU – 23 octobre 2012

Une abeille robot à nulle autre pareille – 15 octobre 2012

Une désobéissance qui porte ses fruits: Guerrilla Grafters cultive des vergers clandestins – 3 octobre 2012

San Francisco veut pousser ses habitants au 100% énergie renouvelable – 20 septembre 2012

Biodiversité en bref: éoliennes offshores bénéfiques, espèces invasives, liste des espèces les plus menacées – 17 septembre 2012

Mots-clefs :, , ,

 
Reply to Story

SmartPlanet TalkbackPartagez vos idées et votre expertise sur ce sujet

S'inscrire à cette discussion via RSS

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite