L’Angleterre se lance dans les voitures sans conducteur… un futur concurrent pour Google? | SmartPlanet.fr

L’Angleterre se lance dans les voitures sans conducteur… un futur concurrent pour Google?

Par Charlie Osborne | 5 mars 2013 | 0 commentaire

Le Royaume-Uni a inauguré sa propre version de la voiture autonome. Cette technologie rivale pourrait-elle surpasser le géant des moteurs de recherche?

Des scientifiques de l’université d’Oxford ont mis au point un système de voiture intelligente capable de gérer les intempéries telles que la neige et la pluie, ce dont la voiture de Google est actuellement incapable, relate The Guardian.

Le journal précise que le système, un peu à l’instar d’un module d’extension, peut être adapté aux véhicules existants pour 5.000 livres aujourd’hui, mais les chercheurs ont pour objectif de faire baisser ce prix à 100 livres dans le futur.

Dirigée par le professeur Paul Newman, l’équipe a installé son système, développé pendant deux ans, sur une voiture électrique Nissan Leaf et l’a testé sur des routes privées pour voir si la voiture était capable de détecter et s’adapter aux conditions changeantes, notamment la météo et les aléas de la route. Les chercheurs affirment que la voiture a réussi à s’arrêter automatiquement pour laisser passer les piétons et à « alerter » le conducteur lorsqu’elle était prête à prendre le relais, lui permettant de se détendre dans des situations monotones telles que les embouteillages.

Le système de l’université d’Oxford peut être utilisé jusqu’à une vitesse de 65 km/h.

Il utilise la technologie de balayage 3D pour établir une carte virtuelle de l’environnement de la voiture, au lieu de s’en remettre uniquement au GPS. Particulièrement utile dans les zones urbaines qui contiennent des objets et immeubles qui peuvent brouiller et faire rebondir les signaux satellites (entraînant des pertes du signal GPS sur des distances pouvant aller jusqu’à 50 m), ce système offrirait d’après les chercheurs une précision de quelques centimètres.

Le balayage continu signifie que le système intelligent a conscience des objets et des risques. Il pourrait être étendu pour inclure la collecte de données auprès d’autres véhicules ou via internet par le biais de connexions 3G et 4G.

Au lieu d’être considéré comme une alternative entièrement autonome à la conduite, le système d’Oxford est plutôt envisagé comme un système évolué d’aide à la conduite, qui peut conduire à votre place dans des conditions spécifiques jugées sûres.

Paul Newman tient toutefois à préciser:

« Il ne s’agit pas de donner une totale autonomie à la voiture. Elle sait quand les conditions sont bonnes et les risques raisonnables, et propose alors de prendre le relais. »

Le projet de Google de développer des voitures autonomes inclut la mise au point de prototypes conduits sur des routes publiques, avec plus de 482.000 km parcourus lors d’essais. Pour le moment, un conducteur est toujours présent au cas où quelque chose tournerait mal, mais Google affirme qu’aucun accident n’est à déplorer.

L’idée derrière le système de Google et celui de l’université d’Oxford est la même : améliorer la sécurité et l’efficacité au volant. Mis à part les derniers développements des GPS et l’utilisation de capteurs, les véhicules autonomes ont encore beaucoup de chemin à parcourir avant que les organismes de réglementation n’envisagent de les autoriser sur les routes.

via The Guardian

Image: Andres Rueda via Flickr, sous licence Creative Commons CC by

À lire aussi

Voitures sans conducteur: Volvo veut éliminer le risque de blessures d’ici 2020 – 12 décembre 2012

L’adoption de la voiture sans conducteur, « une révolution inévitable » – 28 novembre 2012

Course automobile: le pilote professionnel bat la voiture sans conducteur d’un cheveu – 21 novembre 2012

Mobilité automobile, une future chasse gardée de Google? – 18 octobre 2012

Fin des embouteillages: l’autoroute du futur plus efficace à 273% – 28 septembre 2012

Voiture autonome: plus besoin de permis de conduire d’ici 2040? – 27 septembre 2012

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite