Le ministère américain de l’Énergie finance 66 technologies pionnières | SmartPlanet.fr

Le ministère américain de l’Énergie finance 66 technologies pionnières

Par la rédaction | 19 décembre 2012 | 0 commentaire

Éoliennes et solaire améliorés, biocarburants, meilleure conductivité, figurent parmi les technologies avant-gardistes que le gouvernement américain finance à hauteur de 130 millions de dollars.

par Kirsten Korosec

L’Advanced Research Projects Agency du ministère américain de l’Énergie (ARPA-E, l’équivalent de la DARPA du ministère américain de la Défense) a accordé 130 millions de dollars à 66 technologies avant-gardistes.

L’objectif de l’ARPA-E n’est pas de parier sur les gagnants ou les perdants de l’énergie, mais de financer la recherche de base et de soutenir le développement de technologies innovantes qui « visent haut », pour reprendre les termes du secrétaire d’État à l’énergie Steven Chu dans une récente déclaration.

OPEN 2009, le premier programme de financement de l’ARPA-E, avait été mis en place comme un appel ouvert aux principaux scientifiques et ingénieurs d’Amérique pour trouver des solutions technologiques transformationnelles en rapport avec l’énergie.

Certains des projets sélectionnés ont su se démarquer, comme une démonstration de la première batterie au lithium-ion de 400 Wh/kg au monde, une éolienne inspirée par le design des moteurs à réaction pouvant produire 300% d’électricité en plus que les éoliennes existantes de taille et de coût identiques, et la mise au point d’un système de forage au laser de haute puissance pouvant pénétrer dans les formations rocheuses dures, 10 fois plus économique que les techniques de forage conventionnelles, d’après le ministère de l’Énergie.

Cette année, les fonds iront à des projets tout aussi ambitieux. Vous pouvez consulter la liste complète (PDF) ici. Si tous les projets visent haut, quelques-uns sortent du lot.

- 1,8 million de dollars à des chercheurs de Plant Sensory Systems qui produiront une betterave énergétique enrichie pour la production de biocarburants.

- 2,9 millions de dollars à Electron Energy Corporation pour développer une technologie visant à renforcer les aimants permanents à bas coût destinés aux marchés des moteurs de véhicules électriques et des générateurs d’éoliennes.

- 3,8 millions de dollars à Grid Logic pour développer du fil supraconducteur à bas coût destiné aux fournisseurs d’électricité. Ce fil ferait baisser le coût des lignes de transmission, des moteurs d’éoliennes et d’autres appareils électriques.

- 4 millions de dollars à l’université de Washington pour développer des bactéries qui transforment le méthane du gaz naturel en gasoil liquide.

- 2,4 millions de dollars à CalTECH pour développer un appareil optique qui concentre et divise la lumière du soleil en bandes de couleur individuelles afin d’améliorer l’efficacité de la génération d’électricité solaire. La technologie pourrait considérablement améliorer l’efficience globale de la transformation d’énergie solaire.

À lire aussi

Énergies propres, Big Data, smart grids: ce que nous avons appris au sommet de l’ARPA-E – 10 mai 2012

Selon Bill Gates, la recherche énergétique aux États-Unis n’est pas assez financée – 23 mars 2012

Barack Obama veut soutenir encore davantage les énergies vertes – 27 janvier 2012

« « L’innovation dans l’énergie va être une seconde révolution industrielle », selon le ministre américain de l’Énergie
- 25 novembre 2011

Coups d’éclat ou coups sûrs, un débat parmi les investisseurs des cleantech – 15 novembre 2011

Mots-clefs :, , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite