Les Européens recyclent le quart de leurs déchets municipaux | SmartPlanet.fr

Les Européens recyclent le quart de leurs déchets municipaux

Par Thierry Noisette | 11 mars 2011 | 0 commentaire

Chaque Européen génère en moyenne 513 kg par an de déchets municipaux, dont 24% sont recyclés. Les membres de l’Union ont des pratiques très variables, de ceux qui recyclent ou compostent 60% ou plus de leurs déchet, Autriche et Allemagne en tête, à ceux qui jettent tout ou presque à la décharge.

Pour chacun des 500 millions d’habitants des 27 pays qui composent l’Union européenne, on comptait en 2009 un poids de 513 kg de déchets municipaux(1), selon une étude (PDF) que vient de publier Eurostat, l’office statistique de l’Union.

Ces 513 kg sont une moyenne qui recouvre de larges variations, puisque la quantité par personne va de 316 kg par personne en République tchèque et en Pologne jusqu’à 833 kg au Danemark.

L’Autriche, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, la France et le Royaume-Uni ont tous généré entre 500 et 600 kg de déchets municipaux par personne – 536 kg en France.

De la verte Allemagne aux pays du tout à la décharge

Ces montagnes d’ordures, comment sont-elles ensuite traitées? Entre les trois modes que sont la décharge, l’incinération et le recyclage ou le compostage, les variations sont très fortes selon les pays.

Les meilleurs élèves du recyclage sont l’Allemagne (48% des déchets traités), puis la Belgique et la Suède (36% chacune). Le compostage le plus important se trouve en Autriche (40% des déchets municipaux), en Italie (32%) et aux Pays-Bas (28%).

Si l’on additionne recyclage et compostage, les têtes de liste sont l’Autriche (70%), l’Allemagne (66%), les Pays-Bas (61%) et la Belgique (60%). A contrario, dans sept Etats moins de 10% des déchets étaient recyclés ou compostés.

Les taux d’incinération les plus élevés se trouvent en Suède (49%), au Danemark (48%) et aux Pays-Bas (39%). Enfin les plus amateurs de mise en décharge sont la Bulgarie (100%), la Roumanie (99%), Malte (96%), la Lituanie (95%) et la Lettonie (92%).

Outre-Rhin, on recycle ou on incinère

L’Allemagne est atypique: outre ses 66% de recyclage plus compostage, c’est le seul des 27 Etats qui ne pratique pas du tout la mise en décharge (la totalité des 34% restants est incinérée).

Elle ne devrait pas en rester là, puisque l’agence fédérale allemande pour l’environnement, l’UBA, vient de mettre sur pied une base de données qui reprend des mesures (quelque 300 sont présentées) de prévention des déchets, une source de référence pour les collectivités locales comme pour l’Etat. L’agence fédérale a publié des recommandations pour un programme national en ce sens.

Les Pays-Bas, l’Autriche, la Suède arrivent juste après l’Allemagne, en ne mettant que 1% de leurs déchets municipaux en décharge.

Et la France? Pays tout juste moyen en la matière, elle recycle 18% de ses déchets municipaux (moyenne de l’UE: 24%), en composte 16% (moyenne, 18%), en incinère 34% (moyenne, 20%) et en met en décharge 32% (moyenne, 38%). Le verre, ou plutôt la poubelle, est à moitié vide ou à moitié plein…

Sources: communiqué (PDF) d’Eurostat

Centre de données sur les déchets

(1) Les déchets municipaux sont constitués principalement des déchets générés par les ménages, mais ils peuvent également inclure les déchets similaires générés par des petites entreprises et des établissements publics et collectés par les services municipaux. Les déchets agricoles et industriels ne sont pas inclus.

Mots-clefs :,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite