Mobilité: Amsterdam a trop de vélos, Volvo en semi-automatique, Deways, location pour étudiants, Autolib’ plaît aux hommes | SmartPlanet.fr

Mobilité: Amsterdam a trop de vélos, Volvo en semi-automatique, Deways, location pour étudiants, Autolib’ plaît aux hommes

Par Thierry Noisette | 22 novembre 2012 | 0 commentaire

Le système Revolights

Mobilité express: trop de bicyclettes à Amsterdam; des Volvo semi-automatiques en 2014; un service pour étudiants qui monte; portrait des utilisateurs d’Autolib’.

Amsterdam dépassée par le succès du vélo (Le Monde)

A Amsterdam, chaque jour, 490.000 personnes enfourchent leur vélo et parcourent une distance totale de 2 millions de kilomètres dans cette ville qui compte plus de 400 kilomètres de pistes cyclables pour 780.000 habitants. En 1992, elles étaient 340 000, soit une augmentation de 44% en vingt ans. Embouteillages de vélos et accidents sont à la hausse.

Volvo introduira la conduite semi automatisée dans ses voitures en 2014 (Numerama)

Les premiers véhicules capables d’être partiellement automatisés vont apparaître très bientôt. Volvo compte généraliser notamment une technologie permettant de laisser la voiture se déplacer seule dans certaines circonstances, comme lors d’un embouteillage, jusqu’à une vitesse de 50 km/h. Le système doit équiper de série les voitures de Volvo à partir de 2014.

Deways, la location de voitures communautaire pour étudiants (L’Entreprise)

Gary Cohen et Alexandre Grandremy, tous deux diplômés de l’Essec, ont créé Deways.fr, un site de location de voitures entre particuliers qui compte déjà 32.000 adeptes et cible les étudiants.

En juillet dernier, la jeune pousse a remporté un appel à projet en collaboration avec PSA et Docapost, filiale de la Poste, destiné à développer une offre innovante de mobilité à destination des entreprises. Par ailleurs, à la rentrée, la plateforme Deways s’est installée dans 20 nouveaux campus et ambitionne de multiplier par cinq le nombre de ses membres en 2013.

Autolib’ séduit plutôt les hommes (Le Monde)

Autolib’ a trouvé sa clientèle. Pendant des mois, de nombreuses stations sont restées vides, les véhicules semblaient ne jamais quitter leur borne, croiser un utilisateur était rare. Cette période est révolue. Dix mois après l’arrivée des premières Bluecar dans les rues parisiennes, 13.000 personnes ont souscrit un abonnement d’un an à 144 euros (l’objectif initial était de 30.000 fin 2012) et 550.000 trajets ont été effectués, indique le service de communication d’Autolib’.

À lire aussi

Course automobile: le pilote professionnel bat la voiture sans conducteur d’un cheveu – 21 novembre 2012

WikiCity: Amsterdam en appelle à l’intelligence collective pour sa planification – 13 novembre 2012

Bertrand Delanoë cible les voitures pour lutter contre la pollution à Paris – 13 novembre 2012

Voiture autonome: plus besoin de permis de conduire d’ici 2040? – 27 septembre 2012

En Île-de-France, la marche à pied est le moyen de déplacement numéro un devant la voiture – 5 septembre 2012

Autolib’ en voie d’être rentable plus vite que prévu – 9 mai 2012

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite