Pétrole express: déclin de la production des majors, gaz de schiste, gaspillages… | SmartPlanet.fr

Pétrole express: déclin de la production des majors, gaz de schiste, gaspillages…

Par Thierry Noisette | 28 février 2013 | 0 commentaire

En bref: la production des principaux pétroliers a baissé depuis 2004. La Chine investit en Amérique du Nord. Débat contesté sur le gaz de schiste. Une vue aérienne du gaz brûlé par les compagnies pétrolières. La Norvège réévalue ses réserves.

La production totale des 5 ‘majors’ du pétrole a chuté d’un quart depuis 2004

Le cumul de la production de brut des 5 principales compagnies pétrolières internationales (Exxon, BP, Shell, Chevron et Total) a atteint un maximum historique en 2004. Depuis, il a diminué de 25,8%.

Les Chinois vont puiser du pétrole aux Etats-Unis

Sinopec va racheter des actifs dans un gisement énergétique de l’Oklahoma. Le Chinois a noué une joint-venture avec l’Américain Chesapeake. De quoi préserver la sensibilité des partisans du patriotisme économique.

Le gaspillage de gaz brûlé par les compagnies pétrolières vu du ciel

Des images de la Terre de nuit, diffusées par la Nasa en décembre 2012, révèlent une tache diffuse au nord des Etats-Unis, dans une zone sans métropole: le gaz que brûlent les compagnies pétrolières.

« Si le gaz naturel part ainsi en fumée, c’est que, du fait de son bas prix, il revient moins cher de le brûler que de construire les infrastructures nécessaires à son acheminement et à sa commercialisation. Malgré ce que cette pratique implique en termes de pollution atmosphérique ou encore d’émissions de gaz à effet de serre. »

Gaz de schiste: un climato-sceptique anime un débat à l’Académie des Sciences

Après avoir appelé à évaluer au plus vite les réserves de gaz de schiste en France, l’Académie des Sciences organise un débat sur ces hydrocarbures controversés, avec l’un des plus fameux climato-sceptiques français en maître de cérémonie.

La Norvège révise à la hausse ses réserves de pétrole

La Norvège a révisé à la hausse de 15% son estimation de la quantité de pétrole et de gaz restant à découvrir en mer, après la prise en compte d’une région de l’océan Arctique, dans la mer de Barents, frontalière avec la Russie.
La Norvège est confrontée à l’appauvrissement de ses gisements déjà exploités, en particulier en mer du Nord, et sa production de pétrole devrait atteindre en 2013 son plus bas niveau depuis 25 ans.

À lire aussi

Gaz de schiste: les parlementaires étudieront les alternatives à la fracturation hydraulique – 31 janvier 2013

Christophe de Margerie, PDG de Total: plus d’un siècle de ressources avec les huiles et gaz de schiste – 10 janvier 2013

BP construit un superordinateur pour trouver du pétrole – 7 janvier 2013

Partenariat entre l’Europe et la Chine pour l’environnement, l’urbanisation et le climat – 24 septembre 2012

Total investit dans le gaz de schiste aux États-Unis - 4 janvier 2012

Épuisement du pétrole: pour Shell, il faudra quatre Arabies saoudites de plus en dix ans – 26 septembre 2011

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite