PSA prépare la voiture hybride essence-air comprimé | SmartPlanet.fr

PSA prépare la voiture hybride essence-air comprimé

Par la rédaction | 25 janvier 2013 | 5 commentaires

(vidéo) Revue de web: disponibles au plus tôt en 2016, les Peugeot 208 et Citroën C3 Hybrid Air essence devraient permettre une réduction moyenne de consommation du moteur essence de 35%.

On savait déjà que PSA Peugeot Citroën mise nettement plus sur les hybrides que sur le tout électrique, contrairement à son concurrent Renault. Le constructeur français le prouve à nouveau avec une innovation, la technologie Hybrid Air.

Plus de batterie dans ce système, mais de l’air comprimé, avec un circuit hydraulique sous pression, une technologie empruntée au monde du poids lourd, explique CNet/Cartech.

Le prototype dévoilé par PSA est basé sur une Citroën C3 dont la plateforme n’a pas été modifiée. Il embarque un moteur essence 3 cylindres et un autre moteur hydraulique, tous deux logés dans le compartiment avant et reliés à la même transmission.

Comme sur une hybride électrique, le principe revient à récupérer de l’énergie perdue pour la restituer plus tard. Lors des décélérations, une pompe hydraulique est connectée aux roues et récupère l’énergie cinétique pour compresser un gaz (de l’azote) dans un circuit fermé. Une bouteille, logée sous le plancher de l’habitacle et entre les sièges, fait office d’accumulateur d’énergie. A l’arrière, en lieu et place de la roue de secours, un réservoir basse pression un peu plus volumineux fait sert de vase d’expansion. (…)

Quel gain en consommation?

Le prototype doté d’un moteur essence a parcouru 20.000 km. Une homologation sur cycle NEDC réalisée par l’UTAC a révélé une consommation moyenne de 3l aux 100 km, soit des émissions de CO2 de 69g/km.

Le système est surtout efficace en ville où il permettrait une réduction de consommation allant jusqu’à 45%. La baisse moyenne est de 35%. (…)

Sous les 20.000 euros

Cette technologie économique ne fait pas appel à une batterie ni à un moteur électrique, deux éléments coûteux. Ainsi, le surcoût sera deux fois moins important que sur une hybride classique. Les Peugeot 208 et Citroën C3 Hybrid Air essence seront vendues moins de 20.000 euros, mais pas avant 2016.

Image de prévisualisation YouTube

Photo et vidéo: PSA

Source: Exclusif : le système PSA Hybrid Air à la loupe – CNet France

À lire aussi

Toyota va intégrer les infos météo et circulation à ses tableaux de bord – 21 janvier 2013

Indianapolis convertira sa flotte automobile aux véhicules électriques et hybrides – 12 décembre 2012

La Drôme s’équipe en voitures hybrides – 6 décembre 2012

Voitures du futur: tout sauf de l’essence – 14 mars 2012

Hybride contre électrique, la guerre Peugeot-Renault des voitures vertes – 1er février 2012

La SNCF crée avec Orange, PSA Peugeot-Citroën et Total un fonds d’investissement « mobilité durable » – 14 novembre 2011

Mots-clefs :, , ,

 
Reply to Story

SmartPlanet TalkbackPartagez vos idées et votre expertise sur ce sujet

S'inscrire à cette discussion via RSS

  • 1

    besson

    26 janvier 2013

    technologie empruntée au monde du poids lourd ? j’aurais besoin de plus d’infos. votre article m’a quand même plu.
    pour mieux situer l’originalité de la technologie, il faudrait citer Guy Nègre qui a inventé et breveté le moteur pneumatique, qui a une société Motor Development International (MDI) et que cette technologie intéresse le constructeur automobile indien Tata depuis 2007 (ou 2008… ?)
    je n’ai pas compris ce qui vient du monde du poids lourd.

  • 2

    Thierry Noisette

    28 janvier 2013

    Bonjour,
    dans l’article cité, http://www.cnetfrance.fr/cartech/exclusif-le-systeme-psa-hybrid-air-a-la-loupe-39786527.htm il est indiqué « l’équipementier Bosch s’est greffé au projet, car lui aussi travaille sur ce sujet pour des applications sur des poids lourd et des engins agricoles »

  • 3

    Dumont

    28 janvier 2013

    Une question bête : si 3 milliards de cons nous pompent l’air, arriveront nous a respirer correctement ?
    Une autre : Par quel moyen nos chers politiques vont-ils taxer l’air ? Là j’ai moins d’inquiétude !
    Une tite dernière l’air sorti des entrailles de ces machines est-il sain ?
    Il y a pleins d’autres questions aussi bêtes, mais le sont-elles vraiment, si l’on se les était posées au début de l’ ère automobile, nous n’en serions peut-être pas là !
    Donc avant d’applaudir des deux mains, génial, l’air c’est écolo, l’air c’est gratuit, l’air c’est inépuisable. Sachez que c’est faux !!!

  • 4

    noir

    7 février 2013

    Pour une des réponses à tes questions, si on pompe l’air, qu’on l’accumule dans des réservoirs et qu’on la restitue et se servant de cette énergie, c’est zéro impact sur l’air et tout bénéf.

  • 5

    Brouard

    16 mars 2013

    Mais bien sur !!!!! Le concepte du moteur à air comprimé est déjà développé par MDI en licence avec TATA . C’est en 2009 que la première voiture devait sortir en France mais PSA et Renault avait déja misé sur le tout éléctrique avec leur location de batterie ( ce qui fera un flop commerciale comme d’ab ce que ces dirigent n’on pas compris ,c’est qu’en on achète un véhicule on en est propiétaire entièrement et non que d’une partie ) . J’ai postulé pour un véhicule MDI depuis 2008 , mais hors de question que j’achète PSA ou Renault . Je préfaire garder mon véhicule bien poluant qui a 500 000 Kms et c’est une WW .

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite