Réchauffement climatique: neuf projets pour aider les populations urbaines pauvres à s’adapter | SmartPlanet.fr

Réchauffement climatique: neuf projets pour aider les populations urbaines pauvres à s’adapter

Par la rédaction | 21 décembre 2012 | 0 commentaire

(vidéo) Gestion de l’eau, énergie solaire, transports en commun, recyclage des déchets organiques: des projets prometteurs à travers le monde sont soutenus par les Nations unies.

par Tyler Falk

La Banque mondiale a fait savoir que les populations urbaines pauvres dans le monde sont confrontées à des « risques élevés » dus aux répercussions du changement climatique.

Heureusement, il existe un certain nombre de projets partout dans le monde qui aident les populations urbaines pauvres des pays en voie de développement à s’adapter au changement climatique.

Dans leurs récompenses annuelles Momentum for Change Lighthouse Activities, les Nations unies distinguent neuf partenariats entre public et privé qui répondent à la fois aux objectifs financiers et environnementaux des communautés et entrepreneurs locaux.

Les voici (voir également la vidéo ci-dessus).

  • Solar Sister: crée des micro-entreprises à destination des femmes en Ouganda pour vendre de l’énergie solaire aux communautés dépourvues de source d’électricité fiable. Le programme a fourni de l’énergie solaire à plus de 30.000 personnes.
  • Le système de bus rapides d’Ahmedabad (Inde): avec près de 50 km de voies réservées aux bus, ce système de services de transport rapide par bus est emprunté par environ 130.000 usagers chaque jour.
  • Biocomp Nepal: transforme les déchets organiques de la capitale Katmandou (où 70% des déchets sont organiques) en compost qui est ensuite vendu aux agriculteurs locaux.
  • Efficacité énergétique dans les fours à briques artisanaux (Pérou): enseigne aux fabricants de briques artisanales comment utiliser des fours économes en énergie ayant un impact moindre sur la pollution atmosphérique locale.
  • Lifestraw Carbon For Water (Kenya): système de purification de l’eau fonctionnant sans combustible qui peut produire 18.000 litres d’eau propre sur une durée de vie de 10 ans.
  • Adaptation à l’érosion côtière (Sénégal): financé par le Fonds pour l’adaptation des Nations unies, ce projet s’efforce de protéger les infrastructures (menacées par la montée des eaux) qui sont importantes pour les industries locales, à savoir les quais de pêche, les usines de transformation du poisson et le tourisme.
  • Lanka Electric Vehicle Association (Sri Lanka): cette organisation permet au Sri Lanka de produire plus facilement ses propres véhicules électriques et hybrides.
  • Une méthode en six points pour aider les communautés locales à s’adapter au changement climatique (Namibie): ce projet encourage la production alimentaire durable sans impacts négatifs sur la terre et la communauté locale.
  • Le système de bus rapides de Canton (Chine): c’est l’un des plus grands systèmes de services de transport rapide par bus au monde. Le matin, aux heures de pointe, on compte un bus toutes les 10 secondes et le système intègre des stations de vélos en libre-service.

À lire aussi

Le ministère américain de l’Énergie finance 66 technologies pionnières – 19 décembre 2012

La Banque mondiale met en garde contre la catastrophe du réchauffement climatique – 19 novembre 2012

La biodiversité des villes, c’est bon pour la santé, expose l’ONU – 23 octobre 2012

La Nasa illustre le réchauffement climatique de 1880 à 2011 – 25 janvier 2012

Pour résoudre leurs difficultés économiques, les villes doivent miser sur l’efficacité énergétique – 16 décembre 2011

L’humanité épuise les ressources naturelles et doit changer de modèle, avertit l’Onu – 13 mai 2011

Mots-clefs :, , , , , , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite