Sécurité express: Microsoft veut compter les téléspectateurs, scandale chez les experts de la police américaine, pacemakers piratables | SmartPlanet.fr

Sécurité express: Microsoft veut compter les téléspectateurs, scandale chez les experts de la police américaine, pacemakers piratables

Par Thierry Noisette | 16 novembre 2012 | 0 commentaire

Revue de web: la caméra du Kinect pour compter les spectateurs devant une TV; prison pour un téléphone allumé en avion; une experte scientifique de la police truquait les analyses; pacemakers hackés à distance.

DRM espion: Microsoft veut compter les spectateurs chez vous! (Numerama)

Microsoft s’est fait délivrer le 1er novembre son brevet déposé le 26 avril 2011. Il porte sur un nouveau système de DRM, qui permettrait aux ayants droit de limiter le nombre de spectateurs ayant le droit de regarder un programme loué sur les services de vidéo à la demande.

Pour y parvenir, Microsoft propose d’utiliser la caméra du Kinect pour espionner les spectateurs chez eux.

Cinq jours de prison pour un téléphone portable allumé en vol (Info Voyage)

Un passager de la compagnie Air China qui effectuait un vol  entre Vancouver et Pékin vient de passé cinq jours en cellule. Il n’avait pas respecté les consignes des hôtesses de l’air et stewards lui demandant d’éteindre son portable, même en mode avion.

Le scandale qui secoue la police scientifique américaine (Passeur de sciences)

Pendant près d’une décennie, Annie Dookhan, 34 ans, a travaillé comme chimiste au Hinton State Laboratory Institute, un laboratoire d’analyses de Boston, financé par l’Etat du Massachusetts. Son travail consistait essentiellement à identifier les drogues saisies par la police ou à en rechercher les traces sur les pièces que lui confiaient les enquêteurs. Elle a bâclé ou trafiqué de très nombreuses analyses, et le scandale contamine tout le système judiciaire du Massachusetts.

Car, en raison de ces analyses bidon, des personnes ont été condamnées et mises en prison. Dans ce laboratoire, Annie Dookhan a « traité » quelque 60.000 échantillons, concernant 34.000 dossiers. On a pour le moment identifié 1.141 personnes détenues sur la foi d’éléments matériels passés entre ses mains. Comment savoir combien ont été condamnées pour une preuve fabriquée?

Des terminaux piratés peuvent provoquer la mort de porteurs de pacemakers (SC Magazine Australia, Risky Business)

Des failles permettent à des pirates de couper des pacemakers et de réécrire leur firmware (ou logiciel embarqué) dans un rayon de 9 mètres. Barnaby Jack (IOActive) l’a exposé à la conférence Breakpoint à Melbourne. Il estime que cette faille de sécurité permettrait des assassinats ciblés ou des meurtres de masse.

Dans le Maryland, des caméras surveillent le vandalisme contre d’autres caméras (SmartPlanet.com)

Les caméras de vidéosurveillance, ça coûte cher. Pour empêcher qu’elles soient vandalisées, le comté de Prince George, près de Washington, a sa solution: les faire surveiller par d’autres caméras. Euh…

À lire aussi

Un exosquelette réduit l’exposition en cas de catastrophe nucléaire – 6 novembre 2012

Aéroport: de nouveaux scanners corporels moins intrusifs et plus rapides – 29 octobre 2012

Contre vents et marées: une capsule de survie à l’épreuve des tsunamis – 17 octobre 2012

Sécurité routière: Chicago veut parvenir à zéro piéton tué – 16 octobre 2012

Un futur radar européen contre les débris de l’espace – 13 septembre 2012

40% des liquidateurs de Fukushima n’avaient pas de dosimètre – 4 septembre 2012

Mots-clefs :, , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite