Surveillance médicale: suivre ses signes vitaux par iPhone | SmartPlanet.fr

Surveillance médicale: suivre ses signes vitaux par iPhone

Par la rédaction | 19 décembre 2012 | 0 commentaire

Smart Data >>
(vidéo) Un appareil portable mesure les données biologiques (tension, pouls, température, oxygénation…). Commercialisation prévue d’ici un an.

par Janet Fang

D’ici un an, vous pourrez comprendre ce qui vous rend malade en apposant un petit carré contre votre tête et en lisant une analyse directement sur l’écran de votre smartphone, prédit Technology Review.

Basée au centre de recherche Ames de la NASA, Scanadu se prépare à commercialiser un gadget qui, couplé à un smartphone, surveille les signes vitaux tels que la tension artérielle, la température, le rythme cardiaque et l’oxygénation du sang. Voici sa présentation:

Image de prévisualisation YouTube

L’entreprise prévoit de commencer à commercialiser son premier appareil (un moniteur de signes vitaux baptisé Scout) d’ici la fin de 2013, pour 150 dollars. Lors d’une récente démonstration, son PDG Walter De Brouwer a posé un prototype contre sa tempe. Celui-ci fait à peu près la taille d’un adaptateur MacBook.

« Le côté de l’appareil en contact avec la tête de Walter De Brouwer comportait des électrodes et un thermomètre infrarouge. Il l’a tenu entre le pouce et l’index, un doigt sur une électrode et l’autre sur un photopléthysmographe (PPG), qui mesurait le débit sanguin. La différence de temps entre la mesure du PPG et la fréquence cardiaque électrique de l’utilisateur peut servir à calculer sa tension artérielle. »

Les données rassemblées par Scout ont été transférées via Bluetooth à un iPhone que Walter De Brouwer tenait dans son autre main. Le logiciel de Scanadu met environ 10 secondes à faire l’analyse, puis partage les informations relatives au pouls, à la température, etc., sur le téléphone.

À venir également en 2013: Project ScanaFlo et Project ScanaFlu, respectivement un test d’analyse d’urine jetable qui peut détecter les problèmes liés à la grossesse, les infections des voies urinaires et les problèmes rénaux, et un test d’analyse salivaire qui peut détecter les problèmes liés aux voies respiratoires supérieures tels qu’angine ou grippe.

Ils se présentent sous forme de minuscules cartouches de plastique bleu jetables. Il suffit de cracher ou d’uriner sur le modèle correspondant, puis de prendre une photo d’un code QR et d’une petite fenêtre d’affichage sur le test pour obtenir les résultats.

L’équipe de Scanadu compte parmi les participants au Qualcomm Tricorder X Prize, un concours doté de 10 millions de dollars en vue de fabriquer le fameux Tricorder de Star Trek.

L’entreprise tente actuellement d’obtenir l’approbation de l’agence américaine des médicaments et des produits alimentaires (FDA) et est en pourparlers avec des hôpitaux pour mettre en place un essai clinique.

Via Technology Review

Image: vidéo de Scanadu

À lire aussi

Mesurer et orchestrer le bonheur dans l’entreprise – 17 décembre 2012

Portugal: un procédé portatif pour identifier en 5 minutes le groupe sanguin – 17 décembre 2012

Prendre la température sans contact avec un smartphone – 30 novembre 2012

Des outils pour gérer notre santé comme un trader – 6 novembre 2012

Un diagnostic des maladies génétiques des nouveau-nés en deux jours – 29 octobre 2012

Voyages en Europe: une application sur les soins de santé – 8 juin 2012

Mots-clefs :, , , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite