Un revêtement antisismique pour protéger les vieux bâtiments des tremblements de terre | SmartPlanet.fr

Un revêtement antisismique pour protéger les vieux bâtiments des tremblements de terre

Par Sarah Korones | 14 janvier 2013 | 0 commentaire

Conçu par des chercheurs de Karlsruhe, Sisma Calce est un produit fait de fibres de verre et de fibres de polypropylène élastiques, qui doit réduire le risque de formation de fissures en cas de séisme.

Dégâts du tremblement de terre de L'Aquila (centre de l'Italie) du 6 avril 2009

Les scientifiques ont conçu des « capes d’invisibilité » et changé les codes de la construction pour s’assurer que les futurs bâtiments seront moins vulnérables aux dégâts des tremblements de terre, mais comment peut-on protéger les structures existantes des dommages d’un séisme?

En utilisant ce qu’ils appellent un « tissu sismique » spécial, un groupe de chercheurs de l’institut de technologie de Karlsruhe en Allemagne pensent qu’ils peuvent empêcher ces dommages sans changer radicalement leurs structures.

Ce revêtement spécial est appelé Sisma Calce (chaux, ou glu, à tremblement de terre) et parce qu’il peut simplement être ajouté aux murs d’un bâtiment, on peut l’utiliser comme option économique de protection.

Gizmag rapporte:

« Sisma Calce est fait de fibres de verre et de fibres de polypropylène élastiques posées dans quatre directions pour plus de solidité. Il peut être installé sur des bâtiments anciens à l’aide de plâtre spécial pour renforcer les murs extérieurs et réduire les tensions provoquées par un tremblement de terre pour éviter des dommages au mur qui permettraient la formation de fissures. Pour un séisme petit ou moyen, cela peut être tout ce qui est nécessaire. »

Le fabricant italien Rofix prévoit de commercialiser à la fois le matériau et le plâtre nécessaire pour l’appliquer aux murs de pierre et de briques.

via Mashable, Gizmag

Photo (bâtiment ravagé par le tremblement de terre de 2009 en Italie): TheWiz83 via Wikipédia, sous licence Creative Commons CC by-sa

À lire aussi

Au Japon, le tsunami a renforcé l’intérêt pour les villes intelligentes – 4 décembre 2012

En Inde, une tour de dix étages construite en 48 heures – 3 décembre 2012

À Haïti, du solaire photovoltaïque pour un foyer d’enfants – 19 juin 2012

Fukushima un an après: l’onde de choc d’une catastrophe nucléaire – 12 mars 2012

En Chine, une tour de 30 étages montée en 15 jours – 24 janvier 2012

Rio de Janeiro déploie un système d’alerte automatisé pour les crises – 6 décembre 2011

Mots-clefs :, ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite