Urbanisme et smart cities: paiement de parking par smartphone à New York, Smart London, Grand Paris | SmartPlanet.fr

Urbanisme et smart cities: paiement de parking par smartphone à New York, Smart London, Grand Paris

Par Thierry Noisette | 22 mars 2013 | 0 commentaire

Smart Data >>
Revue de web: New York se met au paiement du stationnement par mobile. Le maire de Londres crée un conseil chargé de concevoir un « Londres intelligent ». Points de vue sur le projet de Grand Paris. Prévisions sur les smart cities.

Le paiement de parking par téléphone arrive à New York

Pango est une application qui permet à ses utilisateurs de payer le stationnement par téléphone. Le service est déjà opérationnel dans 47 villes du monde, compte 1 million de comptes actifs et 2 millions de transactions par mois. Pango a récemment conclu un partenariat avec Imperial Parking, la plus importante entreprise privée de garages de New York.

Boris Johnson révèle ses projets de création d’un « Smart London »

Le maire de Londres a formé un conseil de scientifiques et d’entrepreneurs pour développer un programme de « Londres intelligent » qui place l’innovation technologique au centre de la transformation de la capitale en un meilleur endroit pour vivre, travailler et investir.

La réputation de Londres comme « smart city » a été mise en cause récemment, lorsque le vice-président des questions urbaines chez SAP, Sean O’Brien, a déclaré que les villes britanniques étaient à la traîne derrière leurs homologues, en raison de l’austérité restreignant le déploiement des applications de villes connectées.

Un nouveau Grand Paris, pour quoi faire?

Annoncé le 6 mars par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, le « nouveau Grand Paris » entend répondre aux problématiques spécifiques de la région Ile-de-France et repenser l’organisation des transports, du logement et du développement.

Largement inspiré du programme lancé par Nicolas Sarkozy, il prévoit la création d’une nouvelle entité, la « Métropole de Paris », responsable des politiques de logement. Le réseau de transport devrait grossir de 200 kilomètres de métro et de 72 gares d’ici à 2030. Assiste-t-on à un nouvel empilement administratif ou, au contraire, à un élan donné à la démocratie citoyenne? Des élus et des experts donnent leurs points de vue.

Le marché des smart cities atteindra 20 milliards de dollars en 2020

Un récent rapport de Pike Research sur les villes intelligentes les définit comme des cités intégrant la technologie dans une approche stratégique du développement durable, du bien-être des citoyens et du développement économique. Cinq secteurs sont intégrés dans cette vision: l’énergie, l’eau, les transports, les bâtiments et le gouvernement (local). En termes d’investissements, les pouvoirs publics ont plus de facilité à intervenir dans le domaine des transports.

À lire aussi

Nice Park, un stationnement « intelligent » pour économiser du temps et de la pollution – 22 mars 2013

Transports du Nouveau Grand Paris: 30 milliards à l’horizon 2030 – 7 mars 2013

Autolib’, assez bien jugé mais encore peu utilisé, se substitue d’abord aux transports en commun – 6 décembre 2012

Jean-Louis Missika: « Paris est la capitale européenne du numérique » – 12 octobre 2012

En Île-de-France, la marche à pied est le moyen de déplacement numéro un devant la voiture – 5 septembre 2012

Urbanisme: des parkings innovants deviennent des destinations – 25 juillet 2012

Mots-clefs :, , , ,

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

Les balises suivantes sont supportées :
<b> <i> <u> <pre>
publicite
publicite